Retraite progressive

La retraite progressive : travailler moins, gagner plus

Travailler à temps partiel en fin de carrière et percevoir sa retraite, c’est possible. Découvrez comment.
• Mis à jour le 16/11/2022   •   Lecture 1 min   •   2014

La retraite progressive, c’est quoi ?

C’est un dispositif qui permet au salarié d’exercer son activité professionnelle à temps partiel tout en percevant une partie de sa retraite (base et complémentaire) et en continuant à cotiser pour augmenter son nombre de trimestres et de points.


A quelles conditions ?

 Pour bénéficier de ce dispositif, il faut :

  • avoir au moins 60 ans,
  • totaliser au moins 150 trimestres d’assurance auprès des régimes de retraite de base,
  • travailler à temps partiel chez un ou plusieurs employeurs.

La durée de l’activité ne doit pas être inférieure à 40% ni supérieure à 80% d’un temps complet.

Le montant de la fraction de la retraite progressive est déterminé en fonction de votre temps de travail.

Par exemple, si votre durée de travail correspond à 40% de la durée de votre emploi à temps plein, le montant de la fraction de votre retraite est de : 100 % – 40% = 60 %

Dans cette situation, les retraites de base et complémentaire sont calculées selon le nombre de trimestres acquis à la date de la retraite progressive.

Ainsi, s’il vous manque 10 trimestres pour bénéficier alors de la retraite à taux plein, le calcul de vos retraites tiendra compte de ces trimestres manquants.

Un nouveau calcul sera fait lors du départ en retraite définitif pour tenir compte des trimestres et des points supplémentaires acquis pendant la retraite progressive.


Quel avantage ?

Pendant la retraite progressive, vous continuez à cotiser pour votre retraite. Vous obtenez des trimestres et des points calculés à partir de votre salaire. Toutefois, comme il s’agit d’un salaire réduit proportionnellement à votre temps de travail, vous avez la possibilité, avec votre employeur, de continuer à cotiser comme si vous étiez à temps plein.

Le conseil de l’expert :

Pour savoir si vous remplissez les conditions pour bénéficier d’une retraite progressive, contactez l’Assurance retraite au 3960 (gratuit + prix appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Si vous souhaitez réduire votre temps de travail, vérifiez au préalable auprès de votre employeur qu’il est d’accord pour que vous exerciez votre activité à temps partiel.

Le saviez-vous ?

La retraite progressive est possible pour les salariés travaillant déjà à temps partiel. Dans ce cas, il n’y a donc pas forcément réduction du temps de travail.

Vos questions pour "Retraite progressive"

Si vous avez 150 trimestres ou plus, mais ne remplissez pas les conditions du taux plein (âge + durée d’assurance), un coefficient d’anticipation temporaire sera appliqué au calcul de votre retraite progressive. Cliquez ici pour afficher le barème des coefficients qui s’applique à toute liquidation prenant effet en 2022, en fonction de l’âge atteint et de la durée d’assurance validée par le régime de base (en trimestres).
Dès lors que votre temps de travail est déjà réduit d’au moins 20% de la durée de travail applicable dans votre entreprise, aucun accord de l’employeur n’est nécessaire.
Oui, selon la législation en vigueur, les salariés, cadres ou non cadres, peuvent bénéficier du dispositif de la retraite progressive s'ils remplissent les conditions suivantes :
  • avoir au moins 60 ans,
  • réunir au moins 150 trimestres de durée d'assurance tous régimes de base confondus,
  • exercer une ou plusieurs activités à temps partiel comprises entre 40% et 80% de la durée légale ou conventionnelle du travail applicable dans votre entreprise ou dans votre profession.
Le montant de la pension de retraite progressive est calculé en fonction de la diminution des revenus. Ainsi, travaillant actuellement à 60%, vous percevrez effectivement 40% de votre retraite de base et complémentaire. Ceci étant, avant de faire votre demande de retraite progressive, vérifiez votre situation auprès du régime général de la Sécurité sociale, seul habilité à examiner votre situation et à fixer les conditions vous permettant de bénéficier de ce dispositif, en appelant le 3960 (Gratuit + prix d'appel) ou sur le site www.lassuranceretraite.fr

Vous ne trouvez pas de réponse ?

En fonction de votre demande, veuillez cliquer sur un des boutons suivants :

Ma question
concerne mon dossier retraite

Accéder à mon espace personnel

Un avis, un conseil
ou une demande
sur les règles de la retraite

Contacter un Expert Retraite
Avec l'AGIRC-ARRCO, AG2R LA MONDIALE, MALAKOFF HUMANIS, ALLIANCE PROFESSIONNELLE RETRAITE (AGRICA, AUDIENS, B2V, IRP AUTO, LOURMEL, PRO BTP), KLESIA, IRCEM, APICIL, CRC, CGRR, IRCOM, BTPR, agissent pour votre retraite complémentaire
Bonjour ! Je suis votre assistant virtuel Mémo, puis-je vous aider ?