Retraite pour carrière longue

Carrière longue : partir plus tôt à la retraite

Si vous avez commencé à travailler jeune, vous pouvez peut-être partir à la retraite avant 62 ans.
• Mis à jour le 16/02/2022   •   Lecture 2 min   •   638

Quelles conditions ?

  • avoir commencé à travailler avant l’année de vos 20 ans,
  • totaliser une certaine durée d’assurance.
Pour avoir droit à un départ anticipé à la retraite, vous devez avoir acquis au moins 5 trimestres avant la fin de l’année civile de vos 20 ans (ou 4 si vous êtes né en octobre, novembre ou décembre). Si c’est oui, vous remplissez donc la 1ère condition J Pour la 2ème condition, vous devez avoir cotisé un nombre minimum de trimestres qui est fonction de votre année de naissance. Par exemple, un salarié né en 1961 doit avoir cotisé au moins 168 trimestres pour remplir cette 2ème condition. Pour connaitre votre durée d’assurance, consultez le tableau ci-dessous :
Date de naissance Age de départ possible à la retraite Age de début d’activité (1) Durée d’assurance cotisée (en trimestres)
Entre 1961 et 1963 58 ans Avant 16 ans 176
60 ans Avant 20 ans 168
Entre 1964 et 1966 58 ans Avant 16 ans 177
60 ans Avant 20 ans 169
Entre 1967 et 1969 58 ans Avant 16 ans 178
60 ans Avant 20 ans 170
Entre 1970 et 1972 58 ans Avant 16 ans 179
60 ans Avant 20 ans 171
A partir de 1973 58 ans Avant 16 ans 180
60 ans Avant 20 ans 172
Un point très important : la nature de vos trimestres est déterminante. En effet, pour cette forme de retraite anticipée, tous les trimestres inscrits à votre compte ne sont pas forcément retenus. Sont ainsi pris en compte :
  • tous les trimestres acquis par cotisations,
  • les trimestres assimilés pour chômage (4 au maximum dans toute la carrière)
  • les trimestres assimilés pour maladie (4 au maximum dans toute la carrière)
  • les trimestres assimilés pour invalidité (4 au maximum dans toute la carrière)
  • les trimestres attribués pour le service militaire (4 au maximum)
  • les trimestres de maternité …
En revanche ne sont pas comptabilisés :
  • Les trimestres de majoration de durée d’assurance attribués pour les enfants (8 au maximum pour chacun)
  • Les trimestres attribués au titre de l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF)
  • Les trimestres acquis par un rachat de cotisation …
Chaque situation est particulière, une étude préalable doit donc être effectuée par votre caisse du régime de base, habilitée à examiner votre éligibilité à la retraite pour carrière longue. N’hésitez pas à le solliciter par téléphone au 3960 ou le 09 71 10 39 60 depuis l’étranger (service gratuit + prix appel) ou encore cliquez ici.  

Conseil

Vous pensez être éligible à la retraite pour carrière longue. 9 mois avant la date, penser à demander votre attestation d’éligibilité à votre caisse (Carsat, caisse de MSA). Elle vous sera utile lorsque vous demanderez votre retraite. Et si vous décidez de ne partir en retraite dès que vous le pourrez, elle vous servira pour prouver à votre caisse de retraite complémentaire que vous avez reporté votre départ en retraite pour être exonéré du coefficient de solidarité. Cliquez ici pour accéder au formulaire

Le saviez-vous ?

L’âge du départ à la retraite peut être avancé avant 60 ans si vous avez commencé à travailler très jeune, avant l’âge de 16 ans.

Vos questions pour "Retraite pour carrière longue"

Seul votre régime de base est habilité à déterminer l'âge de votre départ à la retraite et à quel titre vous pouvez l’obtenir . C'est pourquoi, si vous ne l’avez pas déjà fait, vous devez demander une attestation d’éligibilité à l'Assurance retraite en composant le 3960 (gratuit + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr. L'attestation de situation vis-à-vis de la retraite anticipée est délivrée, au plus tôt, 6 mois avant le point de départ possible de la retraite anticipée. Dès que vous l'aurez reçue, vous pouvez la déposer dans le service « demande de retraite unique de retraite en ligne » dans votre espace personnel Agirc-Arrco ou sur www.lassuranceretraite.fr. Pour en savoir plus sur les démarches à effectuer pour une retraite anticipée pour carrière longue, cliquez ici.
Le coefficient de solidarité (minoration de la retraite complémentaire Agirc-Arrco de 10% pendant 3 ans) que vous évoquez est appliqué aux personnes nées à compter de 1957 et obtenant leur retraite à taux plein à partir de 2019. Si vous êtes dans cette situation et que votre retraite de base a été liquidée à taux plein pour carrière longue, vous serez concernée par ce coefficient. Toutefois, si vous reportez votre départ en retraite d'au moins 1 an ou si, compte tenu de vos ressources, vous êtes exonérée de la CSG au moment de votre départ en retraite, la minoration ne vous sera pas appliquée. Enfin, vous pouvez effectuer des simulations de vos droits à retraite, selon différentes dates de départ, tant pour le régime de base que pour les régimes de retraite complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel en cliquant ici.
La majoration de durée d'assurance pour les enfants (8 trimestres au maximum pour chacun) n'est pas prise en compte dans la durée d'assurance requise pour les carrières longues. Toutefois, n'ayant pas accès à l'ensemble de vos données personnelles, je vous conseille de vous rapprocher de l'Assurance retraite pour vérifier votre situation en appelant au 3960 (gratuit + prix d'appel) ou sur le site www.lassuranceretraite.fr
Effectivement, pour un départ anticipé en carrières longues avant l’âge légal de 62 ans, vous devez justifier d'une certaine durée d'assurance cotisée. Dans cette durée d'assurance, seuls 4 trimestres pour le chômage et 4 pour la maladie seront retenus. Ainsi, votre période d'incapacité de travail pourrait avoir une incidence sur votre départ pour carrière longue si, dans votre nombre actuel de trimestres, vous avez déjà des trimestres pour maladie ou si vous deviez en valider plus de 4. Si vous prenez des congés payés ou des jours CET, ceux-ci font partie des rémunérations soumises à cotisations de retraite complémentaire et vous permettront d'obtenir des trimestres cotisés si le montant perçu le permet. Par exemple, pour 2021, le salaire pour valider un trimestre est de 1537,50 € (celui pour 2022 n'est pas encore connu). Vous ne pouvez toutefois en totaliser plus de 4 par an. Ceci étant, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite pour faire le point sur votre situation, connaître le nombre de trimestres restant à acquérir pour justifier de la durée d'assurance requise pour un départ en carrières longues et votre date de départ à la retraite. Pour cela, composez le 3960 (service gratuit + prix appel) ou sur le site www.lassuranceretraite.fr

Vous ne trouvez pas de réponse ?

Ma question
concerne mon dossier retraite

Accéder à mon espace personnel
Avec l'AGIRC-ARRCO, AG2R LA MONDIALE, MALAKOFF HUMANIS, ALLIANCE PROFESSIONNELLE RETRAITE (AGRICA, AUDIENS, B2V, IRP AUTO, LOURMEL, PRO BTP), KLESIA, IRCEM, APICIL, CRC, CGRR, IRCOM, BTPR, agissent pour votre retraite complémentaire
Bonjour ! Je suis votre assistant virtuel Mémo, puis-je vous aider ?