Prélèvements fiscaux et sociaux sur ma retraite

Le prélèvement à la source, c’est quoi ?

Le prélèvement à la source vise à adapter le mode de collecte de l'impôt sur le revenu aux événements de la vie, sans en modifier les règles de calcul.
• Mis à jour le 06/12/2021   •   Lecture 3 min   •   824

Le prélèvement à la source, c’est quoi ?

Le prélèvement à la source (PAS) consiste à faire payer l’impôt en même temps que l’on perçoit les revenus.

Le montant du PAS est calculé sur la base du montant net fiscal. Ce montant est indiqué sur les attestations de paiement obtenues sur l’Espace Client Agirc-Arrco.

Qui est concerné?

  • les contribuables fiscalement domiciliés en France : France métropolitaine, Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Guyane, Mayotte.
  • concernant Saint Barthélémy et Saint Martin : selon les préconisations actuelles de la DGFIP, le PAS n’y sera pas mis en œuvre pour le moment.
  • sont exclus du périmètre du PAS : les allocataires résidant en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, à Saint Pierre et Miquelon, Wallis et Futuna, terres australes et antarctiques françaises.

Et concrètement ?

3 acteurs :

L’administration fiscale

  • identifie les contribuables
  • calcule un taux de prélèvement en fonction des déclarations de revenus
  • recouvre les sommes prélevées et les affecte au compte fiscal du contribuable

Le collecteur : La caisse de retraite

  • applique le taux que lui transmet l’administration fiscale pour chaque allocataire, afin de calculer le montant à prélever
  • prélève le montant de l’impôt sur le revenu net imposable (net fiscal)
  • reverse à l’administration fiscale le montant de l’impôt collecté
  • informe le contribuable du montant prélevé (décompte de paiement, attestation de paiement,…)

Le retraité

  • est prélevé directement et automatiquement sur le montant net imposable de son allocation
  • continue à effectuer chaque année une déclaration d’impôts pour faire un bilan sur l’ensemble des revenus et prendre en compte les réductions ou crédits d’impôts

Bon à savoir… le circuit des échanges

Les échanges entre l’administration fiscale et les caisses de retraite complémentaire sont mensuels, et permettent de prendre en compte les actualisations de taux en cours d’année.

Les sommes collectées chaque mois par les caisses de retraite sont déclarées et versées à l’administration fiscale par le biais des déclarations fiscales.

Une actualisation de masse a lieu une fois par an, à l’issue de la campagne de déclaration fiscale qui a lieu chaque année au printemps.

Dans le cas d’un nouveau retraité ou d’un changement de taux, il peut s’écouler jusqu’à trois mois pour que le taux personnalisé soit pris en compte dans le calcul du prélèvement à la source.

A quoi correspondent les taux ?

  • taux de prélèvement personnalisé : taux appliqué par défaut. Il est le reflet de la situation du foyer fiscal, au regard des revenus et charges de famille. Il peut être individualisé afin de prendre en compte les éventuels écarts de revenus entre conjoints.
  • taux de prélèvement non personnalisé : utilisé par l’administration fiscale lorsque le salarié ne souhaite pas communiquer son taux de prélèvement réel à son employeur.

Le conseil de l’expert :

C’est l’administration fiscale qui indique à vos caisses le taux de prélèvement à appliquer sur vos retraites. Si vous souhaitez obtenir des précisions sur ce taux, il vous faut contacter votre centre des impôts.

Le saviez-vous ?  

Le montant du prélèvement à la source est arrondi à la deuxième décimale la plus proche.

Le calcul des arrondis est effectué selon la règle classique :

Si la somme au-delà des 2 premières décimales est inférieure à 5 millièmes d’euros, elle est ramenée au centime d’euro inférieur.

Si la somme au-delà des 2 premières décimales est supérieure ou égale à 5 millièmes d’euros, elle est arrondie au centime d’euro supérieur.

(Dans les deux cas, la fraction de décimale égale à 0.005 comptant pour 0.01.)

Vos questions pour "Prélèvements fiscaux et sociaux sur ma retraite"

Ce formulaire vous a été transmis en même temps que les documents pour demander votre retraite. Vous pouvez le retrouver en vous connectant à votre espace personnel Agirc-Arrco dans la rubrique « mon espace documentaire ».
Vous ne recevez plus d’attestation papier. Une attestation fiscale est mise à votre disposition chaque année dans votre espace personnel Agirc-Arrco. Elle précise le montant imposable à déclarer pour l’année écoulée à l’administration fiscale. Elle est disponible chaque année à partir du mois de février. L’attestation fiscale doit être conservée au moins 3 ans.
L'allocation de retraite complémentaire Agirc-Arrco des retraités est effectivement soumise à la cotisation d’assurance maladie (COTAM) qui est un prélèvement obligatoire de 1% sur les retraites complémentaires. Celle-ci participe au financement de la Sécurité sociale et vous donne ainsi la possibilité d'accéder au système de soins français.

Vous ne trouvez pas de réponse ?

En fonction de votre demande, veuillez cliquer sur un des boutons suivants :

Ma question
concerne mon dossier retraite

Accéder à mon espace personnel

Un avis, un conseil
ou une demande
sur les règles de la retraite

Contacter un Expert Retraite
Avec l'AGIRC-ARRCO, AG2R LA MONDIALE, MALAKOFF HUMANIS, ALLIANCE PROFESSIONNELLE RETRAITE (AGRICA, AUDIENS, B2V, IRP AUTO, LOURMEL, PRO BTP), KLESIA, IRCEM, APICIL, CRC, CGRR, IRCOM, BTPR, agissent pour votre retraite complémentaire
Bonjour ! Je suis votre assistant virtuel Mémo, puis-je vous aider ?