Actualités
1585895400

Covid 19- Tous les retraités reprenant leur activité de soignant bénéficient du cumul emploi-retraite intégral

Les aides-soignants, infirmiers, médecins, pharmaciens…qui reprennent un travail pendant l’épidémie du coronavirus dans un établissement de santé cumuleront intégralement leurs salaires avec leurs retraites quelle que soit leur situation. 

L’Assurance Retraite et l’Agirc-Arrco ont décidé dans ce contexte exceptionnel de prendre des mesures temporaires et dérogatoires afin de favoriser la reprise d’un emploi par le personnel soignant retraité.

Les retraités qui reprendront ou qui poursuivront un emploi dans un établissement de santé bénéficieront du cumul emploi-retraite sans condition jusqu’au 1er juillet. En clair, ils pourront continuer à percevoir l’intégralité de leurs retraites tout en touchant leurs salaires.

En temps normal, les retraités qui n’ont pas atteint l’âge de 62 ans peuvent cumuler les salaires procurés par leur reprise d’activité avec leurs retraites à condition que le total de leurs revenus ne dépasse pas certaines limites. Ces règles concernent également les retraités qui n’ont pas atteint l’âge de 67 ans et qui n’ont pas obtenu leur retraite de base à taux plein. En cas de dépassement des limites prévues, les retraites sont réduites du montant dépassé ou suspendues.

Bien entendu, les personnels soignants qui remplissent les conditions habituelles pour bénéficier du cumul emploi sans limite continueront d’en bénéficier au-delà du 1er juillet 2020 s’ils poursuivent leur activité.

L’Assurance Retraite autorise pendant cette période exceptionnelle la reprise de l’activité chez l’ancien employeur sans que le personnel soignant soit contraint de respecter le délai de carence de six mois. prévu habituellement. L’Agirc-Arrco acceptait déjà pour l’ensemble des retraités la reprise de l’emploi chez l’ancien employeur sans aucun délai.

Retour