Qui sommes-nous?

En savoir plus sur le pilotage des régimes de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Pilotage

Le pilotage du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco est assuré par les partenaires sociaux.

Un pilotage par les partenaires sociaux

Le régime de retraite Agirc-Arrco a la particularité d’être géré exclusivement par les partenaires sociaux.

Ils négocient des accords qui fixent les grandes orientations pour les retraites complémentaires, arrêtent des mesures pour assurer l’équilibre financier du régime Agirc-Arrco sur le long terme et améliorer sa gestion.

Les partenaires sociaux veillent à ajuster les orientations de long terme en fonction des évolutions constatées. L’amélioration de la situation financière des régimes Agirc et Arrco avant la fusion  témoigne de l’efficacité de ce mode de pilotage et de l’intérêt de le renforcer tout en innovant. Aussi l’Accord national interprofessionnel du 17 novembre 2017 prévoit un dispositif de pilotage reposant sur deux niveaux de décisions.

Un pilotage stratégique

Tous les quatre ans, les organisations d'employeurs et de salariés signataires au niveau national et interprofessionnel se retrouvent autour de la table de négociations pour examiner la trajectoire d’équilibre du régime Agirc-Arrco. Puis, elles adoptent dans un accord national interprofessionnel (ANI) les orientations  stratégiques du pilotage du régime Agirc-Arrco.

Un pilotage tactique

Chaque année, le conseil d’administration du régime Agirc-Arrco ajuste les paramètres de fonctionnement (valeur du point de retraite, le salaire de référence ou prix d'achat du point…)  dans le respect des décisions prises par les organisations signataires de l’accord.

Il doit, le cas échéant, alerter les partenaires sociaux lorsque la trajectoire n’est pas respectée sur un horizon de 15 ans.