Tchat du 23 juin

Veronique 11:02

J'ai besoin d'une attestation IJ de Février 2007. J'ai égaré la mienne, je suis allée à la CPAM qui m'a répondu que c'était trop ancien, je suis allée à la CARSAT mais il est noté le nombre de jour, il manque les dates et le montant. Je suis allée aux impôts mais c'est trop ancien.... Comment puis je avoir une copie?

Fanny, Expert Retraite 11:02

Bonjour Véronique Seule l'Assurance maladie (CPAM), émettrice des paiements, est habilitée à vous délivrer une copie ou un duplicata des attestations d'indemnités journalières de Sécurité sociale. Néanmoins selon l'ancienneté des périodes visées, il lui est parfois difficile de le faire, ce qui semble être votre cas. Dans cette situation, il est possible pour l'analyse de vos droits à retraite de présenter les bulletins de salaires, un certificat de travail, une attestation de votre employeur ou encore d'éventuels bulletins d'hospitalisation,... à condition que les documents transmis mentionnent les dates exactes de vos arrêts de travail. Bonne journée,

 

TRUFFERT 11:03

Bonjour ! Quelles sont les données nécessaires pour faire le point sur ma carrière avec vos services : un fichier précisant période, nom de la société, définition du poste, montant du salaire NET ou BRUT ? J'ai eu beaucoup de missions d'intérim avec des contrats hebdomadaires, dois-je dissocier chaque mission dans mon tableau récapitulatif ? Si un de mes emplois est manquant, par quel biais vous le signifier ? Avez-vous besoin de la copie du contrat de travail et/ou du bulletin de salaire ? Qui s'occupe de contacter la société où j'ai travaillé s'il manque des données ? Vous ou moi ? Les revenus des stages en entreprise sont-ils pris en compte ? Est-ce nécessaire de vous fournir un dossier avec la photocopie de tous mes bulletins de salaire depuis le début de ma carrière professionnelle ? Cdlt, Christine Truffert

Didier, Expert Retraite 11:03

Bonjour, Pour obtenir des réponses aux questions que vous vous posez, je vous conseille de demander un entretien information retraite (EIR). Il vous faut pour cela contacter votre caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco, dont vous trouverez si besoin les coordonnées via ce lien : espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/ C'est un service gratuit. Je vous invite à vous y préparer en faisant le point sur toutes vos périodes de carrière. Le conseiller pourra comparer avec les données présentes dans les bases informatiques et le cas échéant vous conseiller sur la marche à suivre pour les actualiser. Une simulation de vos futures pensions pourra en outre être faite, tant pour les retraites de base que compléemntaires. Bonne journée

 

Cailbourdin 11:03

Bonjour, Si je prends ma retraite normalement à 62 ans mon revenu sera de 1800€. Je voulais savoir en cas d’arrêt à 60 ans de combien sera ma retraite. Merci

Fanny, Expert Retraite 11:03

Bonjour, Le fait d'anticiper votre retraite de 2 années aura peu d'incidence sur le montant de votre retraite de base. Seul le Revenu Annuel Moyen des 25 meilleures années (RAM) pourrait être légèrement modifié. En revanche, votre retraite complémentaire Agirc-Arrco étant calculée à partir de l'ensemble des points acquis jusqu'à votre départ en retraite, anticiper celle-ci de 2 années vous fera "perdre" 2 années de points. Pour vérifier les conséquences financières d'un départ anticipé à la retraite, je vous conseille d'effectuer vous-même des simulations grâce à l'outil M@rel, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Alexandre 11:03

Quelles sont les conséquences des arrêts de travail liés au Covid19 sur les points Agirc Arrco?

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:03

Bonjour Alexandre Par arrêts de travail, vous évoquez peut-être les salariés mis en arrêt de travail en raison d'une incapacité de travail (maladie, accident de travail, invalidité, etc) ? Ou faites-vous allusion aux salariés qui se retrouvent au chômage partiel (activité partielle) du fait de la fermeture de leur entreprise durant la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 ? Soyez rassurés, dans les deux situations, les salariés obtiennent des points de retraite complémentaire Agirc-Arrco sans contrepartie de cotisations, de la manière suivante : Pour un arrêt maladie, des points sont inscrits au compte du salarié dès lors qu'il apporte la preuve du versement d'indemnités journalières par la Sécurité sociale et à la condition que la période de maladie soit d'une durée de plus de 60 jours consécutifs.  Les points peuvent s'inscrire automatiquement si l'employeur, lors de la déclaration des cotisations sociales, indique l'arrêt de travail pour maladie du salarié ou si celui-ci pratique la subrogation de salaire, c'est-à-dire le maintien du salaire pendant ledit arrêt. Celui-ci se fera rembourser par la Sécurité sociale directement du montant des indemnités journalières correspondantes. Pour le chômage partiel, le salarié voit son contrat de travail suspendu et non rompu. Durant cette période d'inactivité temporaire, le salarié bénéficie d'une indemnité d'activité partielle versée par son employeur. Cette indemnité n'est pas soumise à cotisation, mais permet d'acquérir des droits à retraite complémentaire. Ainsi, le salarié obtient des points Agirc-Arrco à compter de la 61ème heure indemnisée. Ces points s'ajoutent à ceux que le salarié a acquis par cotisations pendant l'année où il a été mis en chômage partiel. Ils figureront sur le relevé de carrière de l'intéressé au cours de l'année suivant le chômage partiel. Bonne journée,

Bennabi 11:08

Bonjour, Quelles sont les conditions de pensions de reversion ? Merci

Fanny, Expert Retraite 11:08

Les règles d'attribution des pensions de réversion sont différentes selon les régimes de retraite. Ainsi, au régime général de la Sécurité sociale, la réversion est attribuée au conjoint ou à l'ex-conjoint d'un assuré, qu'il soit ou non remarié, à partir de 55 ans et sous condition de ressources. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page suivante : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salaries/mes-droits-selon-de-mon-parcours/en-cas-de-deces.html#header-cdcc28d5-00d6-4863-a52e-da0a484ef9b1

Pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco, la réversion est attribuée aux conjoints et ex-conjoints non remariés, à partir de 55 ans, ou a un âge inférieur si le bénéficiaire est invalide ou a au moins deux enfants à charge. Il n'y a pas de condition de ressources. Vous trouverez toutes les informations détaillées dans la brochure disponible via le lien suivant : http://fr.calameo.com/read/002711729b88fa08153b4

Le canu 11:08

Bonjour, je touche actuellement une pension de réversion et je suis depuis peu au chômage comment dois je faire pour déclarer mon changement de revenus ?

Fanny, Expert Retraite 11:08

Bonjour, Si vous percevez une pension de réversion Agirc-Arrco, ce changement de situation n'aura aucune conséquence. En effet, cette pension est versée sans condition de ressources. En revanche, il peut modifier vos droits (augmentation voire même attribution) à la retraite de réversion du régime général de la Sécurité sociale. Dès lors, je vous conseille de contacter ce régime au 3960 (0,06€/mn + coût d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Collomb 11:09

Étant en invalidité depuis 2 ans en 2 eme catégorie je dois passer en retraite à mes 62 ans mais sur internet c est toujours 67 ans,donc je ne peux pas savoir combien je vais toucher,que fois je faire? Es ce que je dois envoyer à la complémentaire la preuve de mon invalidité pour qu ils régularise sur mon compte retraite,merci

Didier, Expert Retraite 11:09

Bonjour, Il est possible que toutes vos caisses de retraite n'aient pas mis à jour les données vous concernant. Quoi qu'il en soit, votre retraite complémentaire vous sera également atrribuée à 62 ans et calculée sans aucun abattement. La notification de votre pension de base au titre de l'inaptitude au travail vous sera demandée au moment de la constitution de votre demande de retraite Agirc-Arrco. Bonne journée

Paul33 11:09

Je suis salarié, j'ai 64 ans et je cumule 172 trimestres. Puis je bénéficier du chômage partiel car je sais que je ne peux toucher d'allocations chômage en cas de licenciement. Qu'en est-il du chômage partiel ? Est ce possible ? Merci par avance pour votre réponse. Bien cordialement.

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:09

Bonjour Paul33 Le recours au chômage partiel est possible lorsqu'une entreprise est contrainte de réduire son activité, comme cela est le cas actuellement avec la crise sanitaire qui touche notre pays ou par exemple, en cas de sinistres ou d'intempéries. Il appartient donc à l'employeur de vous déclarer en chômage partiel si vous êtes toujours en activité au sein de l'entreprise. Dans cette hypothèse, le fait que vous remplissiez les conditions d'une retraite à taux plein n'empêche pas que vous perceviez les indemnités de chômage partiel. En revanche, en cas de licenciement, le chômage partiel ne peut s'appliquer, puisque le contrat de travail est rompu. Dans ce cas, une indemnisation chômage est possible seulement si vous n’avez pas atteint l’âge et le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein. Ayant 64 ans et ayant atteint la durée d'assurance requise pour votre génération, à savoir 166 trimestres,vous ne pourrez pas obtenir une indemnisation par Pôle emploi en cas de licenciement. Bonne fin de journée,

GALAND Gilles 11:15

je pars en retraite le 01 Juillet 2020, dans une dizaine de jours Mon relevé de carrière connu par AGIRC ARCO est erroné car ne prenant pas en compte les 12 mois de 2019 et les 6 mois de 2020 durant lesquels j'ai cotisé. L'impact sur ma pension complémentaire est catastrophique : montant inférieur à ce qu'il devrait être et minoré de 10% pendant trois ans.... J'ai fourni mes fiches de salaires 2019 en février de cette année et celles de 2020 au fur et à mesure sans que les trimestres correspondants apparaissent sur mon relevé de carrière. Trouvez-vous cela normal à dix jours de ma retraite?

Didier, Expert Retraite 11:15

Bonjour, Ce n'est pas anormal car les caisses de retraite complémentaire se sont organisées pour pouvoir verser la première allocation au plus près du départ en retraite, même si toutes les données ne sont pas alors connues. Le calcul provisoire est révisé une fois connues toutes les données et notamment celles concernant la toute fin de carrière. C'est notamment le cas de vos points pour 2020 qui ne pourront être calculés qu'après le versement du solde de tout compte. Bonne journée

 

Gancel 11:15

Est ce qu’il y a un risque sur le versement des retraites avec la crise actuelle (moins de rentrées de cotisations) ?

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:15

Bonjour Gancel, Nous gérons la trésorerie pour le paiement des 8 milliards de retraite mensuels avec des mois d'avance. Et nos réserves financières nous permettent d'absorber les rentrées moins importantes actuelles. Autrement dit il n'y a aucun risque sur le paiement des retraites.

 

MASNA 11:15

Bonjour, dans mon relevé de carrière ne figure ma période militaire, soit 16 mois. J'ai 55 ans et j'ai un justificatif de l'armée. Que dois-je faire ? Merci de votre réponse. Cordialement.

Fanny, Expert Retraite 11:15

Bonjour, Une période de service national est pris en compte par le régime général de la Sécurité sociale. 90 jours = 1 trimestre. En revanche, seul le service militaire obligatoire excédant 12 mois est comptabilisé par l'Agirc-Arrco. Il peut néanmoins être retenu par le régime Ircantec. Dès lors, je vous conseille de contacter : - l'Assurance retraite au au 3960 (0,06€/mn + coût d'appel) ou sur www.lassuranceretraite.fr - l'Ircantec au 02.41.05.25.25ou sur https://www.ircantec.retraites.fr

Kriss 11:16

Bonjour, Je suis actuellement bénéficiaire de l'ARE cela jusqu'à 12/2021. J'aurais à cette date 60 ans et 6 mois. Si j'avais travaillé jusqu'à là j'aurais bénéficié de la retraite à 60 ans (pour carrière longue) ayant commencé à travailler à 18 ans. Mais les trimestres de chômage (mis à part les 4 premiers trimestres) ne son pas pris en compte pour la retraite pour carrière longue, donc je ne pourrai bénéficier de la retraite qu'à l'âge de 62 ans. Ma question, si je n'ai pas d'emploi d'ici là, y aurait-il une demande particulière que je pourrais effectuer pour la période entre 60 ans et 6 mois et 62 ans. Puis-je bénéficier d'une aide quelconque ou alors n'aurais-je aucun revenu pendant cette période ? En vous remerciant, Cordialement, Kriss

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:16

Bonjour Kriss Si vous avez épuisé vos droits à indemnisation au chômage en décembre 2021 et si vous ne retrouverez pas un emploi à cette date, il se pourrait que vous puissiez bénéficier de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS). Cette aide qui est soumise à des conditions de ressources est versée par Pôle emploi. Pour en savoir plus sur cette allocation, je vous conseille de vous rendre sur cette page internet : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12484 Une précision : la période de perception de l'ASS permet l'obtention de trimestres assimilés pour chômage auprès du régime général de la sécurité sociale et de points de retraite complémentaire Agirc-Arrco. Pour en savoir plus, vous pouvez contacter Pôle Emploi au 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous Bonne journée,

Chers internautes, si vous vous posez des questions sur la visibilité de vos droits 2019, sachez qu'ils sont en cours de remontée dans vos relevés de carrière. Ils sont toujours traités avec un an de décalage, et seront donc visibles courant de l'année 2020. N'hésitez pas à consulter régulièrement vos relevés de carrière dans votre espace personnel Agirc-Arrco https://espace-personnel.agirc-arrco.fr

 

Baptiste 11:20

Bonjour, Je suis actuellement en CDD jusqu'au 06/07/2020. je ne suis pas sûr d'être renouvelée. Pôle emploi m'informe que mes allocations cesseront de m'être versées quand j'aurais obtenu 167 trimestres car je pourrai bénéficier d'une retraite à taux plein. Or, ma retraite à taux plein agirc-arrco n'interviendra pas avant le 01/01/2022 pour ne pas avoir la décote de 10 % pendant 3 ans. Pourriez- vous me conseiller sur la position que je dois adopter si je ne trouve pas de travail après le 06/07/2020. Dois- je prendre ma retraite ou puis je rester inscrite à pôle emploi tout en étant indemnisée jusqu'au 31/12/2021 sachant que ma retraite ne sera pas à taux plein ? Pourriez-vous m’adresser une attestation stipulant que ma retraite ne sera pas à taux plein même si j’ai totalisé 167 trimestres. ? Merci pour votre retour. Cordialement

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:20

Bonjour Baptiste Après 62 ans, l'indemnisation chômage n'est possible que si le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein au régime de base n'est pas encore atteint. Si vous avez déjà atteint cette durée d'assurance et cet âge de 62 ans à la rupture de votre CDD, vous ne pourrez pas être indemnisée par Pôle Emploi. Si vous ne les atteignez pas encore, vous pourrez percevoir une allocation de chômage, mais celle-ci cessera de vous être versée dès que vous remplirez ces deux conditions. La situation des assurés au regard du régime Agirc-Arrco n'a aucune incidence sur la durée d'indemnisation par Pôle emploi, seules sont retenues les conditions du taux plein au régime de base. Dès lors, même si vous êtes soumise à la minoration de 10% pendant 3 ans sur votre retraite complémentaire Agirc-Arrco, cela ne sera pas retenu par Pôle Emploi. Certaines personnes peuvent toutefois être exonérées de la minoration de 10%. Vous pouvez prendre connaissance des cas d'exonération en suivant ce lien : https://www.agirc-arrco.fr/ce-qui-a-change-au-1er-janvier-2019/vous-etes-proche-de-la-retraite

Bonne journée,

 

Jean-Michel 11:23

Je devais être en retraite pour carrière longue au 1er juillet 2020. Etant en CIDD (contrats intermittants à durée déterminée que je signais mensuellement depuis 3ans 1/2, le covid a mis fin à tout et je me retrouve avec 500 € de chômage qui ne suffisent même pas pour les charges. Il me manque 2000€ de cotisés impossible à trouver car ma date de naissance révèle mon âge et ma retraite qui doit arriver au 1er décembre. (J'ai été contactée et on me l'a bien dit). J'ai entendu parler d’une aide de la part de L’AGIRC ARRCO, puis je y prétendre ? Je ne tiendrai pas jusqu'à décembre avec ce montant... Cordialement

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:23

Bonjour Jean-Michel Le régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco est effectivement susceptible d'accorder une aide exceptionnelle aux salariés dont les revenus ont diminué du fait de la crise liée au Covid 2019. Cette aide, qui est attribuée sur les fonds d'action sociale de l'Agirc-Arrco, n'est pas automatique. Pour la demander, il faut contacter directement votre caisse de retraite complémentaire dont vous trouverez si besoin les coordonnées via ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli Il vous sera alors demandé de remplir un formulaire de demande d’intervention sociale simplifiée et de fournir une déclaration sur l’honneur qui précise votre situation et décrit les difficultés financières rencontrées. Vous devrez également fournir vos trois derniers bulletins de salaire, dont l’un au moins présente une baisse de rémunération. Après analyse du dossier et acceptation par votre caisse, l'aide sera versée dans le délai d'un mois. Bonne journée

 

COULAUD 11:23

bonjour j’aimerais savoir pourquoi mes points pour l année 2019 ne sont pas visible il y a uniquement les 4 trimestres et le montant de mon employeur merci

Fanny, Expert Retraite 11:23

Bonjour, Les données concernant les salaires sont transmises par les employeurs aux régimes de retraite au début de l'année N+1 puis sont traitées par les caisses Agirc-Arrco en général dans le courant du 1er semestre. Vos droits 2019 seront donc mis à jour prochainement.

 

Galec 11:23

Je ne vois pas mes points 2019 Sur mon compte retraite Agirc-Arrco ?

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:23

Bonjour Galec, vos droits 2019 sont en cours de remontée dans votre relevé de carrière. Ils sont toujours traités avec un an de décalage, et seront donc visibles courant de l'année 2020. N'hésitez pas à consulter régulièrement vos relevés de carrière dans votre espace personnel Agirc-Arrco https://espace-personnel.agirc-arrco.fr


Daniel 11:23

Bonjour, j'ai 62 ans et suis retraité à taux plein de la MSA au 1.04.2020, cumulant 171 trimestres. Je perçois d'AGIRC ARRCO ma retraite avec une décote de 10% pendant 3 ans (jusqu'à 65 ans). Je souhaite continuer une activité de consultant en auto-entreprise (notamment avec mon ancien employeur) et cela est possible, sans limite de montant, à la condition de percevoir une retraite à TAUX PLEIN. - suis-je réellement à taux plein malgré la décote sur la complémentaire ? - sinon, quelle est la limite de revenus cumulables possibles avec la retraite ? En vous remerciant de votre aide.

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:23

Bonjour Daniel, Soyez rassuré, l'application d'un coefficient minorant de 10% pendant 3 ans à votre retraite complémentaire est sans incidence sur l'examen de votre situation au regard du cumul emploi retraite. Dès lors, remplissant les conditions pour reprendre une activité, qu'elle soit salariée ou non, sans condition de ressources, vous pouvez reprendre librement une activité chez votre ancien employeur. Pour plus d'informations sur le cumul emploi retraite, vous pouvez consulter ce site : https://www.agirc-arrco.fr/particuliers/vivre-retraite/cumul-emploi-retraite-changement Bonne journée,

 

Utilisateur14_1 11:25

je suis née un 1er Janvier ma date de départ en retraite sera t-elle un 1er Janvier ou 1er Février?

Didier, Expert Retraite 11:25

Bonjour Le point de départ de votre retraite sera bien fixé au 1er janvier, le jour de votre anniversaire, si bien sûr vous remplissez alors les conditions d'âge et de durée de carrière. Bonne journée

 

Utilisateur3_2 11:25

Bonjour, Né en septembre 1958, je souhaite bénéficier de la retraite complémentaire durant 1 an en 2021. J'aurai 62 ans. - La minoration temporaire s'appliquera-t-elle durant la retraite progressive ? - Si oui prendra-t-elle fin lors du passage à la retraite fin 2021 ? Daniel 

Fanny, Expert Retraite 11:25

Bonjour, Le coefficient de solidarité que vous évoquez (minoration de 10% pendant 3 ans) ne s'applique pas pendant la retraite progressive. Ce n'est que lorsque le calcul définitif de votre retraite Agirc-Arrco sera calculée que votre situation vis à vis de ce coefficient de minoration temporaire sera examinée.

 

Utilisateur4_3 11:26

Je pars à la retraite le 30/09/2020. Une conseillère Agirc-Arrco m’avait fait une estimation du montant de ma retraite complémentaire. Or depuis le début du confinement (17 mars), nous sommes en chômage partiel. Qu’en est-il du montant de ma retraite complémentaire ? 

Fanny, Expert Retraite 11:26

En situation d'activité partielle aussi appelée "chômage partiel", votre employeur vous verse une indemnité égale à 70% de votre salaire horaire brut (soit environ à 84 % du salaire net horaire), qu'il perçoit lui-même de l'Etat. Cette indemnité n'est pas soumise aux cotisations sociales. Malgré tout, des points Agirc-Arrco vous seront attribués pour le chômage partiel, sans contrepartie de cotisations, à partir de la 61ème heure d’interruption de travail dans l’année. Ainsi, seules les 60 premières heures de chômage partiel ne permettent pas d’acquérir des points de retraite complémentaire. Ainsi, cette période aura aucune conséquence minime sur le montant cette retraite (perte de 2 points pour un salaire brut de 2000€)

 

Gilles_G 11:26

Bonjour, Quel est le délai nécessaire à AGIRC-ARCO pour finaliser un dossier après la date de départ en retraite? Merci 

Didier, Expert Retraite 11:26

Bonjour Gilles, Il n'y a pas de délai fixé. Tout dépend de la complexité de la carrière et de la rapidité avec laquelle votre caisse Agirc-Arrco récupère les données vous concernant et notamment celles de votre dernière partie de carrière. Ainsi par exemple, les salaires des derniers mois (et donc les points correspondants) ne sont connus qu'après le versement du solde de tout compte par votre employeur. Bonne journée

 

Utilisateur13_1 11:26

Bonjour, j avais un rendez-vous à 11h aujourd hui par téléphone , et le conseiller MH ne m appelle pas!! Que faire??? Merci

Didier, Expert Retraite 11:26

Les conseillers sont beaucoup sollicités. Il est possible qu'un petit retard ait été pris. Patientez encore un peu... Bonne journée

 

D HARCOURT 11:27

Bonjour, mon frère est décédé. Je viens d’envoyer un certificat de décès à l’assurance retraite. Vis à vis d’Agric Arrco dois je faire une démarche particulière? Et si oui à quelle adresse? Merci.cordialement, 

Didier, Expert Retraite 11:27

Bonjour, Normalement les données relatives aux décès des allocataires du régime Agirc-Arrco sont directement transmises aux caisses. Pour vous en assurer, vous pouvez contacter la caisse de votre frère, dont vous trouverez les coordonnées via ce lien : espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/ Bon courage

 

Lassauvetat 11:27

Bonjour, je suis reconnu RQTH depuis 1987, ai je droit a une retraite anticipée. Je suis né le 22/11/1964, j'ai commencé a a travaill et cotiser en 1983. Cordialement, pascal Lassauvetat

Fanny, Expert Retraite 11:27

Pour pouvoir partir en retraite anticipée en tant que travailleur handicapé, il faut être atteint d'un taux d'incapacité permanente d'au moins 50 % ou avoir un handicap de niveau comparable (par exemple être titulaire d'une pension d'invalidité 2ème ou 3ème catégorie, titulaire de l'allocation aux adultes handicapés, etc.) pendant la durée d'assurance totale et la durée d'assurance cotisée exigées. Ainsi, né en 1964, un départ à la retraite à partir de 56 ans, votre âge actuel, est possible à la condition de justifier de du taux d'incapacité de 50% pendant 119 trimestres validés et 99 trimestres cotisés. Je vous joins ci-après le lien détaillant ce dispositif : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/hors-menu/annexe/salaries/age-depart-retraite/la-retraite-anticipee-des-assure.html Pour vérifier votre situation au regard de ce dispositif, je vous invite à contacter le régime de retraite de base de la Sécurité sociale au 3960 (0,06 €/min + prix d'appel ou sur https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home.html, seul habilité à déterminer votre âge de départ à la retraite à taux plein.

 

Charles 11:28

Mes pensions de retraite de réversion seraient-elles supprimées si je me pacsais? Vous avez déjà répondu à des questions similaires en 2018, mais depuis les règles peuvent avoir changé. Merci de me renseigner.

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:28

Bonjour Charles, Les règles d'attribution de la réversion sont différentes selon les régimes. Pour les régimes Agirc-Arrco, le Pacs n'a aucune incidence. Seul le remariage éteint la pension de réversion. En revanche, la pension de réversion du régime général de la Sécurité sociale est soumise à des conditions de ressources. Ce sont les ressources du couple (marié, pacsé ou en union libre) qui sont prises en compte. Si vous vivez déjà en couple et si ce sont les ressources de votre couple qui sont prises en compte, le fait de vous pacser n'aura aucune conséquence. En revanche, si vous vivez séparément, le fait de vous pacser pourrait modifier le calcul de votre pension de réversion du régime de base. Dès lors, je vous conseille, si vous percevez une pension du régime général de la Sécurité sociale, de vérifier votre situation auprès de celle-ci au 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr Pour compléter votre information sur ce sujet, vous pouvez cliquer ICI Bonne journée,

 

CHOPP Anne 11:30

bonjour, mon époux Patrick Chopp né le 17 08 1958 est décédé en 2007, je perçois pour l'instant une rente de la compagnie Générali mais le versement doit cesser à sa retraite. J'imagine bientôt. qui prendra la suite ? et comment mettre en place l'allocation ? cordialement Anne Chopp

Didier, Expert Retraite 11:30

Bonjour Anne, Avez-vous demandé vos pensions de réversion des régimes obligatoires ? D'une manière générale, elles peuvent être attribuées au conjoint (ou ex-conjoint) d'un participant décédé, à partir de 55 ans, voire moins pour la retraite complémentaire en cas d'enfants à charge ou d'invalidité. Seule la pension du régime général de la Sécurité sociale est attribuée sous condition de ressources. Pour vérifier vos droits et engager vos demandes, je vous conseille de contacter : - l'assurannce retraite par téléphone au 3960 (0,06 €/mn) ou via le site www.lassuranceretraite.fr- votre caisse de retraite complémentaire, dont vous trouverez les coordonnées via ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli Bonne journée

 

Abigail 11:30

Je remplis les conditions de départ anticipé pour pouvoir partir avant 62 ans et j'ai une durée d'assurance de 172 trimestres cotisés et retenus et une durée de référence de 167 trimestres demandés; dans la formule de calcul du montant de la retraite, la durée d'assurance sera-t-elle de 172 ou 167 trimestres ? Merci

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:30

Bonjour Abigail Le nombre de trimestres retenu pour le calcul de la pension de retraite de base est limité au nombre requis pour la génération, soit 167 pour les assurés nés, comme vous, en 1960. Cette règle s'applique dans toutes les situations, y compris en cas de départ à la retraite pour carrière longue. Les trimestres supplémentaires, excédant le nombre requis pour la retraite de base à taux plein (167 pour votre génération), sont pris en compte dans le calcul de la pension s'ils ont été accomplis après 62 ans. Ils donnent alors lieu à une à une surcote (+ 1,25% de la pension), attribuée pour chaque trimestre civil complet cotisé au-delà de 62 ans et de 167 trimestres. Effectués avant cet âge, ils ne permettent pas d'augmenter le montant de la retraite. Bonne journée

 

Paul33 11:33

Je suis salarié, j'ai 64 ans et je cumule 172 trimestres. Puis je bénéficier du chômage partiel car je sais que je ne peux toucher d'allocations chômage en cas de licenciement. Qu'en est-il du chômage partiel ? Est ce possible ? Merci par avance pour votre réponse. Bien cordialement.

Didier, Expert Retraite 11:33

Bonjour Paul, Dans la mesure où vous êtes salarié, rien ne s'oppose à ce que vous perceviez des indemnités de chômage partiel si votre entreprise rencontre des difficultés. Le chômage partiel vous permettra d'acquérir des points de retraite complémentaire Agirc-Arrco, sans avoir à verser de cotisation, au-delà de la soixantième heure dans l'année. En revanche, en cas de licenciement, vous ne pourrez effectivement pas obtenir d'allocation de chômage de Pôle Emploi si vous remplissez les conditions de la retraite à taux plein (âge et durée d'assurance). Bonne journée

 

Utilisateur5_2 11:33

Bonjour pour faire sa demande de retraite il faut avoir cesser toutes activites si plusieurs regimes je suis salariee de la securite sociale et gerante exploitation agricole j'ai 60 ans et carrière longue? 

Fanny, Expert Retraite 11:33

Bonjour, Effectivement, pour obtenir ses retraites (base et complémentaire), il faut en principe cesser toute activité professionnelle. Des dérogations existent toutefois (en fonction de l'activité, de la rémunération...). C'est pourquoi je vous conseille d'interroger directement l'Assurance retraite au 3960 (0,06 €/min + prix d'appel ou sur https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home.html, et votre MSA. Vous trouverez ses coordonnées ici : https://www.msa.fr/lfy/fr/contact

 

Utilisateur24_1 11:35

Bonjour..je vais avoir besoin de visibilité sur mes droits Agirc-Arrco acquis au titre de l'exercice 2019; Comment faire ?merci

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:35

Bonjour, vos droits 2019 sont en cours de remontée dans votre relevé de carrière. Ils sont toujours traités avec un an de décalage, et seront donc visibles courant de l'année 2020. N'hésitez pas à consulter régulièrement vos relevés de carrière dans votre espace personnel Agirc-Arrco espace-personnel.agirc-arrco.fr

 

Catherine 11:36

Je pars à la retraite le 30/09/2020. Une conseillère Agirc-Arrco m’avait fait une estimation du montant de ma retraite complémentaire. Or depuis le début du confinement (17 mars), nous sommes en chômage partiel. Qu’en est-il du montant de ma retraite complémentaire ? 

Didier, Expert Retraite 11:36

Bonjour Catherine, Le chômage partiel permet de continuer à acquérir des points de retraite complémentaire, sans avoir à verser de cotisation. Les 60 premières heures de chômage partiel ne sont toutefois pas prises en compte. L'impact sera tout-à-fait minime sur le montant de votre future retraite. Par exemple, un salarié payé 2 000 € bruts par mois, permettra environ 2 points Agirc-Arrco pour 2 mois de chômage partiel ! Bonne journée

 

Gilles_G 11:39

bonjour. je pars en retraite le 01 Juillet 2020, dans une dizaine de jours Mon relevé de carrière connu par AGIRC ARCO est erroné car ne prenant pas en compte les 12 mois de 2019 et les 6 mois de 2020 durant lesquels j'ai cotisé. L'impact sur ma pension complémentaire est catastrophique : montant inférieur à ce qu'il devrait être et minoré de 10% pendant trois ans.... J'ai fourni mes fiches de salaires 2019 en février de cette année et celles de 2020 au fur et à mesure sans que les trimestres c correspondants apparaissent sur mon relevé de carrière. Trouvez-vous cela normal à dix jours de ma retraite? 

Fanny, Expert Retraite 11:39

Bonjour Gilles, Rassurez-vous, pour éviter une rupture dans les ressources, les caisses de retraite Agirc-Arrco procèdent à un paiement provisoire à partir des données figurant dans le dossier. L'étude complète de votre carrière et de votre situation vis à vis du coefficient de minoration temporaire n'a pas été encore été effectuée. Une révision de vos droits interviendra prochainement. 

 

Utilisateur26 11:41

J'aurais 62 ans en juillet mais mes 167 trimestres requis pour le taux plein fin mars 2021. Si je rachète un trimestre avec l'option 1 (Taux seul) pouvez-vous me confirmer que je pourrais parti fin décembre?

Fanny, Expert Retraite 11:41

Bonjour, Effectivement, atteignant l'âge légal de la retraite au mois de juillet prochain, si vous rachetez un trimestre avec l'option 1, vous réunirez les trimestres nécessaires pour une retraite à taux plein dès le 1er janvier 2021. 

 

georges T 11:41

Bonjour, j'ai effectué mon service militaire embarqué dans la Marine du 11/80 au 11/81. A combien ai-je droit de trimestres. Merci par avance de réponse

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:41

Bonjour Georges La période du service militaire obligatoire est comptabilisée (dans la limite de 4 trimestres) dans la durée de cotisation requise pour toucher une retraite à taux plein. En règle générale, 90 jours permettent de valider un trimestre. Les trimestres ainsi obtenus sont considérés comme ""cotisés"" et s'ajoutent à ceux obtenus dans votre carrière professionnelle. Il en est également tenu compte lors d'un départ anticipé à la retraite dans le cadre du dispositif des ""carrières longues"" (dans la limite de 4). Concernant la retraite complémentaire, le régime Agirc-Arrco peut attribuer des points, mais uniquement pour la seule période de service militaire obligatoire excédant 12 mois de présence sous les drapeaux, ce qui, compte tenu de votre âge, ne peut vous concerner. Bonne journée,

 

Simon 11:42

Bonjour, Né en 1963, j'ai 143 trimestres retenus, en septembre 2019 j'ai été reconnu comme travailleur handicapé d'un taux de 52 à 78 pour cent, Puis je prendre ma retraite anticipée ? Quelles seraient les démarches à effectuer ? et quelle serait le calcul ? En vous remerciant, Bien cordialement

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:42

Bonjour Simon, La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé peut effectivement permettre d'obtenir une retraite anticipée en tant qu'assuré handicapé, au plus tôt à 55 ans. Celle-ci sera calculée à taux plein, soit sur la base de 50% de la rémunération annuelle moyenne de vos 25 meilleures années. Pour ce faire, il faut être atteint d'un taux d'incapacité permanente d'au moins 50% ou avoir un handicap de niveau comparable (par exemple être titulaire d'une pension d'invalidité 2ème ou 3ème catégorie, titulaire de l'allocation aux adultes handicapés, etc.) pendant la durée d'assurance totale et la durée d'assurance cotisée exigées. Si tel est votre cas, né en 1963, vous pourriez partir à 57 ans en novembre prochain, sous réserve de justifier d'une durée d'assurance totale de 108 trimestres et d'une durée d'assurance cotisée de 88 trimestres. Voici le lien vers la page détaillant ce dispositif : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F16337 Pour vérifier votre situation, je vous conseille de contacter le régime général de la Sécurité sociale via le lien : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home.html Bonne journée

 

Marc 11:42

Bonjour, J'ai travaillé de 1991 à 1995 en Allemagne. Ces 4 années ne sont pas connues de vos services et j'ai donc un ""blanc"" de 4 ans dans le résumé de mon parcours. Comment faire pour les porter à votre connaissance? Merci

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:42

Bonjour Marc, D'une manière générale, la coordination européenne permet de tenir compte de toutes les périodes d'assurance validées dans les différents régimes de retraite de base des pays de l'espace économique européen, dont fait partie l'Allemagne, pour apprécier la durée totale de la carrière et déterminer ainsi l'âge de départ en retraite pour ces deux pays. Les périodes d'activité retenues par le régime de retraite allemand seront ainsi communiquées au régime de base français au moment de la liquidation de vos droits (et inversement). Bien entendu, chaque régime national calculera la part de retraite qu'il lui incombe de verser, selon ses propres règles. Pour vérifier votre situation, je vous invite à contacter le régime général de la Sécurité sociale, seul organisme habilité en la matière, au 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr Bonne journée,

Amora 11:44

Bonjour, En début de carrière, j’ai travaillé à la poste, qui était encore public me semble t-il, et ces mois n’apparaissent pas dans mon relevé de carrière. Que dois-je faire pour régulariser cette situation? Merci

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:44

Bonjour Amora, Si vous étiez fonctionnaire et avez moins de 15 ans de service à la Poste, ou si vous étiez auxiliaire ou contractuel, votre période d'activité au sein de cette entreprise devrait être prise en compte par le régime général de la Sécurité sociale et par le régime complémentaire Ircantec (pour les agents non titulaires de l'État). Aussi, je vous invite à contacter ces deux organismes pour régulariser votre situation : l'Assurance retraite est joignable au 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr, pour l'Ircantec sur https://www.ircantec.retraites.fr/article/nous-contacterou au 02.41.05.25.25.  Ces caisses vous indiqueront les justificatifs nécessaires à la mise à jour de vos droits. Bonne journée,

 

Ricco 11:45

Bonjour, je suis en train de faire ma demande de retraite en ligne. Je suis en arrêt de maladie depuis longtemps. Suffit-il d’envoyer les attestation de paiement des indemnities CPAM ou dois-je envoyer chaque décompte de paiement qui prendrait très très longtemps à scanner, télécharger sur le site de web, car il y a beaucoup. J’espère que les attestation suffit. Merci.

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:45

Bonjour Ricco Pour justifier votre période de maladie, les attestations de versement d'indemnités journalières sont suffisantes. Il n'est donc pas nécessaire de d'adresser vos décomptes de paiement. Bonne journée,

 

MIGNON V. 11:45

Bonjour, Je suis née en août 1961, la date légale de mon départ à la retraite est donc fixée au 1er septembre 2023 à l’âge de 62 ans. J’ai de bonnes raisons de penser que je pourrai quitter mon Entreprise l’an prochain (2021) à l’âge de 60 ans dans le cadre d’une carrière longue. J’ai effectivement travaillé avant l’âge de mes 20 ans. De combien de trimestres devrai-je justifier pour partir à l’âge de 60 ans ?

Didier, Expert Retraite 11:45

Bonjour, Né en août 1961, vous pouvez partir en retraite anticipée pour carrière longue à 60 ans au 1.9.2021, si vous remplissez les conditions suivantes : - avoir acquis au moins 5 trimestres avant la fin de l'année de vos 20 ans (1981) - totaliser au moins 168 trimestres dans toute votre carrière - et ne pas avoir dans ces 168 trimestres, plus de 4 trimestres assimilés pour chômage et 4 pour maladie. Les trimestres attribués pour les enfants (8 au maximum pour chaque) ne sont pas du tout retenus. Vous pouvez vérifier votre éligibilité à la retraite anticipée en contactant l'assurance retraite au 3960 (0,06 €/mn) ou sur www.lassuranceretraite.fr Bonne journée

 

Philippe 11:46

Bonjour, Mon père vient de décéder du covid et je cherche à prévenir officiellement ses caisses de retraite. Je viens de le faire avec la CarSat mais je ne sais pas ou me diriger pour Agirc Arrco et pour l'Ircantec. Pouvez vous m'indiquer une adresse mail où envoyer les informations ( certificat de décès ) ? Bien cordialement Philippe.

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:46

Bonjour Philippe, Toute l'équipe des Experts Retraite vous présente ses sincères condoléances. Vous devez signaler le décès de votre père à la caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco qui lui versait son allocation. Vous retrouverez ses coordonnées via lien https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli Pour le régime Ircantec, vous pouvez contacter ses services en cliquant sur https://www.ircantec.retraites.fr/article/nous-contacterou par téléphone au 02.41.05.25.25. En outre, si votre père laisse à son décès une conjointe ou une ex-conjointe non remariée qui souhaite obtenir ses retraites de réversion, elle peut formuler sa demande directement en ligne via le lien : https://www.info-retraite.fr/portail-info/sites/PortailInformationnel/home/mes-droits-a-la-retraite/ma-vie-personnelle-1/famille/pension-de-reversion.html Bonne journée

 

C. Robert 11:47

Je termine un CDD fin août 2020 , j'aurai alors 62 et 6 mois .Je n'ai par ailleurs pas la totalité de mes trimestres pour prétendre à la retraite . Sur quel revenus pourrais-je compter ?

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:47

Bonjour C.Robert, Dans l'hypothèse où, au terme de votre contrat à durée déterminée fixé en août 2020, vous ne retrouvez pas un travail, je vous conseille de prendre directement contact avec les services de Pôle emploi afin de vous inscrire et de bénéficier d'une indemnisation chômage. En effet, celle-ci vous permettra d'acquérir des droits à retraite, sans contrepartie du versement de cotisations : • des trimestres au régime général de la Sécurité sociale, à raison d'un trimestre pour 50 jours de chômage indemnisé (y compris le délai de carence), • des points de retraite complémentaire Agirc-Arrco. L'indemnisation vous sera alors versée, sous certaines conditions, jusqu'à l'âge auquel vous pourrez bénéficier de votre retraite à taux plein (c'est-à-dire lorsque vous remplirez notamment la condition de durée d'assurance requise pour votre génération). Les services de Pôle emploi sont accessibles, par téléphone, au 3949 (service gratuit + prix d'appel), ou en vous connectant via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactez Nous Enfin, vous pouvez effectuer des simulations du montant de vos futures retraites en fonction de différents âges de départ, et donc au taux plein ou non, avec le simulateur m@rel, accessible depuis votre espace personnel sur le site http://www.agirc-arrco.fr Bonne journée,

 

Marie B. 11:49

Bonjour, j'aurais mes droits de carrière longue au 1 avril 2021 (âge et nombre de trimestre). Je peux bénéficier dans mon entreprise de congé de fin de carrière et de mes jours de CET, ce qui m'amène à une demande de retraite au 1 octobre 2021. Quand dois je envoyer ma demande ? Dès aujourd'hui ou attendre ? Sachant que je veux être sûr du relevé de la CARSAT avant de dire à mon employeur que je prends mes congés. (Différence de 4T entre retenus et cotisés) Merci

Didier, Expert Retraite 11:49

Bonjour Marie, Vous devez déposer votre demande 4 à 6 mois avant la date de départ en retraite. Ainsi, pour un départ au 1.10.2021, je vous invite à effectuer cette démarche début avril 2021 en ligne via le lien https://services.info-retraite.fr/service/demande-de-retraite-retraite-en-ligne . Cette demande unique concerne tous les régimes de retraite de base et complémentaire. Votre attestation d'éligibilité à la retraite pour carrière longue au 1.4.2021 devra être jointe à votre dossier de demande de retraite. En outre, pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco depuis 2019, un coefficient de solidarité minorant de 10 % pendant 3 ans est appliqué sur le montant de l'allocation des personnes nées à compter de 1957 qui remplissent les conditions de la retraite de base à taux plein après 2019. La date retenue pour apprécier l'application cette minoration temporaire est celle à laquelle l'intéressé remplit les conditions de la retraite à taux plein (âge et durée d'assurance) auprès d'un régime de base. Pour ne pas être visé par cette minoration, il vous faut : être exonéré du prélèvement de la CSG, en fonction de vos ressources, au moment de votre départ en retraite, ou reporter le point de départ de votre retraite complémentaire d'1 an au moins, à partir de la date à laquelle les conditions de la retraite de base à taux plein ont été remplies, soit au 1.4.2022 au plus tôt, d'après les éléments de votre message. Je vous joins le lien pour en savoir plus sur le coefficient de minoration temporaire : https://www.agirc-arrco.fr/ce-qui-a-change-au-1er-janvier-2019/vous-etes-proche-de-la-retraite  Bonne journée

 

M.Marche 11:50

Bonjour, Je consulte mon relevé de carrière et je constate avoir des points AGIRC pour les périodes de 1981 à 1983 qui étaient des années d'apprentissage ( âge 16 ans) mais pas de trimestres validés. ( Comment les faire valider ?) sachant sauf erreur de ma part que pour valider 1 trimestre en 1982 il fallait avoir gagné 3630 Francs soit 14520 francs pour 4 tr et en 1983 il fallait avoir gagné 4058 francs pour 1 trimestre soit 16232 pour 4 trimestres sachant qu'en 1982 j'ai gagné 10997 francs et en 1983 j'ai gagne 19800 francs combien vais je avoir de trimestres validée Il me semble qu'à l'époque si l'employeur était exonéré de cotisations sociales c'était l'état qui prenait en charge. bien cordialement

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:50

Bonjour M.Marche, Les périodes d'apprentissage effectuées entre le 1 janvier 1972 et le 31 décembre 2013 peuvent permettre la validation de trimestres auprès du régime général de la Sécurité sociale. Toutefois, ce ne sont pas les rémunérations réelles perçues par les apprentis qui sont prises en compte mais un salaire forfaitaire qui peut ne pas être suffisant pour obtenir un trimestre. Pour vérifier si votre période d'apprentissage de 1981 à 183 peut permettre l'inscription de trimestres auprès du régime général de la Sécurité sociale, je vous invite à contacter ce régime en appelant le 3960 (0,06 €/min + prix d'appel) ou sur le site https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home.htm l Bonne journée

 

Sofa 11:51

J'ai la possibilité de partir en retraite à soixante ans pour carrière longue. Mais le montant de l'indemnisation chômage actuelle étant plus élevé que mon éventuelle retraite , puis je attendre la fin de mes droits ARE pour partir en retraite. Ne voulant pas me mettre dans l'ennui , merci de bien vouloir prendre ma demande en considération.

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:51

Bonjour Sofa, Rien ne vous oblige à demander votre retraite avant votre âge légal, soit 62 ans, même si vous remplissez les conditions pour l'obtenir à taux plein avant cet âge dans le cadre du dispositif des carrières longues. En effet, normalement l'indemnisation chômage est versée, sous certaines conditions, jusqu'à l'âge auquel l'assuré peut bénéficier de sa retraite à taux plein, soit 62 ans pour les personnes nées, comme vous, en 1960. Pour en savoir plus sur ce point, vous pouvez consulter la page suivante : https://www.unedic.org/indemnisation/vos-questions-sur-indemnisation-assurance-chomage/japproche-de-la-retraite-que-se-passe-t-il-pour-mes-allocations-chomage  Pour vérifier votre situation personnelle en matière d'indemnisation, je vous invite à contacter Pôle Emploi en composant le 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactez Nous En outre, la perception de l'indemnisation chômage jusqu'à vos 62 ans, vous permettrait : d'acquérir des points de retraite complémentaire et d'augmenter ainsi le montant de votre future allocation, de décaler votre départ en retraite de plus d'un an pour ne pas être touché par le coefficient de solidarité de 10 % pendant sur le montant de votre retraite complémentaire Agirc-Arrco, mis en place depuis 2019. Dans cette hypothèse, je vous conseille de demander votre attestation d'éligibilité au dispositif de départ anticipé ""carrière longue"" à l'Assurance retraite en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home.html  Ce document pourrait vous être demandé par votre caisse de retraite complémentaire Agirc-Arrco au moment de votre départ à la retraite pour justifier que vous remplissez les conditions d'ouverture de droits à taux plein dès vos 60 ans. Bonne journée

 

L_Philippe 11:52

Bonjour, j'ai plein de documents à vous transmettre, puis-je vous les envoyer par mails? Par courrier, ça va me faire cher en port. Merci d'avance pour votre réponse. 

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:52

Bonjour Philippe, il vous est possible d'ajouter des pièces justificatives à votre dossier de demande de retraite dans votre espace personnel Agirc-Arrco et ce, même si vous avez initié votre demande en papier. Il vous suffit de créer un compte personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr   et d'accéder à votre dossier. En cas de problème n'hésitez pas à consulter le centre d'information 

 

ISABELLE_ 11:52

Bonjour, J'ai commencé à travailler en juillet 1980 (date de naissance 31 juillet 1962). Je pense pouvoir partir en retraite à l'âge de 60 ans pour carrière longue. En consultant mon espace retraite il est indiqué que je ne peux pas en bénéficier. Je n'ai jamais arrêté de travailler hormis 2 maternités. Qu'en est-il ? merci de votre réponse. Cordialement Isabelle MULLER 

Fanny, Expert Retraite 11:52

Bonjour Isabelle, Née en juillet 1962, vous pourrez partir en retraite à taux plein à partir de 60 ans, à condition de réunir 5 trimestres avant la fin de l'année du 20ème anniversaire et 168 trimestres dans toute la carrière. Dans ces 168 trimestres "carrière longue", tous les trimestres accordés pour le congé maternité sont pris en compte. Toutefois, il ne peut être tenu compte de plus de 4 trimestres pour chômage, 4 pour maladie, ... Les trimestres de majoration de durée d'assurance pour les enfants ne sont pas retenus. Si, comme vous l'indiquez, vous avez travaillé sans interruption hormis vos 2 congés pour maternité, vous pourrez partir en retraite anticipée avant 62 ans, la date dépendant du nombre de trimestres exact acquis à ce jour. Dès lors, pour connaître avec précision cette date de départ, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite au 3960 (0,06 €/min + prix d'appel) ou sur le site https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home.html  

 

Sophie B. 11:53

Bonjour, Le chômage partiel me validera t il des droits en retraite?

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:53

Bonjour Sophie, S’agissant du chômage partiel, d’une manière générale, un ou plusieurs trimestres peuvent en principe être inscrits au compte des personnels concernés, auprès du régime général de la sécurité sociale, en fonction de leur salaire soumis à cotisations pour 2020, soit 1 trimestre pour 1522,50 € ou 4 pour 6090 €. Pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco, cette période, au-delà de la 60ème heure au cours de l’année, donne lieu à une attribution de points, sans contrepartie de cotisations. Ils sont intégralement à la charge du régime. Bonne journée

 

Elie 11:53

Bonjour, Je vais avoir 63 ans prochainement. Je suis au chômage partiel début mai jusqu'en septembre puis probablement licencié. Quelle est la meilleure solution pour continuer à acquérir des points et des trimestres?

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:53

Bonjour Elie, Les périodes d'activité partielle subies par un salarié permettent l'acquisition de droits à retraite à condition que : • les périodes sans activité aient été indemnisées par l'employeur, • leur durée dépasse 60 heures dans l'année civile. Au régime de base, des trimestres seront, en principe, attribués en fonction du salaire soumis à cotisation pour 2020, soit 1 trimestre pour 1522,50 €, donc 4 pour 6090 €. Au régime complémentaire, les points sont calculés sur la base d'un salaire brut (en l'occurrence le salaire perdu par le salarié du fait de l'absence d'activité), au-delà de la 60ème heure dans l'année et du taux de cotisation de l'entreprise. Les 60 premières heures de l'année sans activité n'étant pas comptabilisées, elles ne permettront pas l'attribution de droits à retraite complémentaire. Vous pouvez retrouver toute information à ce sujet en cliquant sur le lien internet suivant : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F13898  En cas de licenciement en septembre, vous ne pourrez être indemnisée par Pôle emploi que dans la mesure où vous ne remplissez pas les conditions pour obtenir votre retraite à taux plein (62 ans et nombre trimestres requis pour votre génération non atteint). Dans l'hypothèse d'une indemnisation par Pôle emploi, vous pourrez obtenir : des trimestres au régime général de la Sécurité sociale, à raison d'un trimestre assimilé pour 50 jours de chômage indemnisé, des points de retraite complémentaire Agirc-Arrco. Vous trouverez les informations leur attribution dans le lien suivant : https://fr.calameo.com/read/00271172907acf8cc59bc  Bonne journée,

 

Cassie 11:53

Suite à la reception de mon relevé de carrière, je constate que des periodes de chomage (ente 1989 et 1995) ou j'étais en ass ne m'ont pas octroyé de points ARCO. alors que ces périodes sont bien indiquée sur mon relevé de carrière. D'autres périodes d'ass plus récentes ont bien été pris en compte. Est ce normal et sinon, que dois je faire. Merci

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:53

Bonjour Cassie, Les périodes de chômage dont l'indemnisation par Pôle emploi (ex Assedic) a été ouverte au titre d'une activité salariée effectuée dans une entreprise du secteur privé peuvent faire l'objet d'une inscription de points Agirc-Arrco. Cette règle vaut notamment pour les bénéficiaires de l'allocation de solidarité spécifique (ASS).  Pour faire vérifier votre situation et obtenir, le cas échéant l'inscription des points Agirc-Arrco, je vous recommande de réunir les justificatifs suivants : les attestations annuelles délivrées par les Assedic, à défaut, la notification d'indemnisation établie par l'assurance chômage et les avis de paiement. Seules les périodes couvertes par ces derniers pourront faire l'objet d'une inscription de points. Il faudra ensuite transmettre ces justificatifs à la caisse de retraite complémentaire qui est chargée de la gestion de vos droits Agirc-Arrco dont vous trouverez les coordonnées à l'aide de ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/ #/dopli Bonne journée

 

Margaux 11:55

La rente ARRCO se finissant au 21 ème anniversaire, OU au 25 ème anniversaire (sous condition particulière) de l'orphelin, j'aimerais savoir quelles sont les conditions particulières en question ? Merci

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:55

Bonjour Margaux, La pension de réversion d'orphelin de mère et de père Agirc-Arrco cesse d'être versée au 21ème anniversaire de l'enfant ou à son 25ème anniversaire s'il est étudiant, apprenti ou demandeur d'emploi non indemnisé. Cette allocation peut cesser également lorsque l'enfant cesse d'être invalide ou a fait l'objet d'une adoption plénière. Pour vérifier l'application de ces règles à la situation de l'enfant bénéficiaire d'une pension de réversion d'orphelin, je vous recommande de contacter directement la caisse de retraite versant la prestation. Vous trouverez les coordonnées de cette caisse dans l'annuaire consultable en cliquant sur ce lien : https://www.agirc-arrco.fr/caisses-de-retraite  Bonne journée,

 

Utilisateur28_1 11:55

Ayant été en accident de travail tout 2018 mon compte fait apparaître 0 point agirc est ce normal et quand allez vous régulariser sachant que je pars à la retraite en fin d'année 

Didier, Expert Retraite 11:55

Bonjour, Les périodes d'arrêt de travail subies par un salarié sont prises en compte dans le calcul de la retraite complémentaire Agirc-Arrco : - si elles interrompent une période d'activité salariée, - si leur durée dépasse 60 jours consécutifs, - et si elles ont donné lieu au versement d'indemnités journalières de la Sécurité sociale. Cela semble être le cas pour vous. Les points sont attribués sans avoir à verser de cotisations. Etant proche de l'âge de la retraite, votre carrière sera je pense actualisée lors de l'étude de votre demande de retraite. Il vous faudra alors fournir les attestations de versement d'indemnités journalières. Bonne journée

 

M. Bishop 11:55

quelle est la référence de salaire prise pour calcul retraite et indemnité départ suite à période d'activité partielle longue de plusieurs mois? la période chômée qui est une suspension de contrat est elle neutralisée ou compte t elle ? merci par avance

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:55

Bonjour M. Bishop, Le montant de l'indemnité de départ en retraite dépend de plusieurs facteurs : départ en retraite à l'initiative du salarié ou de son employeur, règles prévues par la convention collective appliquée dans l'entreprise, ancienneté du salarié, salaire brut, ... L'indemnité est normalement calculée sur la base du salaire habituel de la personne, c'est-à-dire hors activité partielle (chômage partiel) ou période de maladie. Vous pourrez le vérifier via ce lien : https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/la-rupture-du-contrat-de-travail/article/l-indemnite-legale-de-licenciement  Pour le détail du calcul de votre indemnité, je vous conseille d'interroger votre employeur. Bonne journée,

 

Marine 11:56

Bonjour, J'ai 61 ans et 3 mois et viens d'être licenciée. Mon licenciement s'est accompagné d'indemnités qui m'imposent une période de carence de 5 mois à Pôle Emploi. Je toucherai en principe des allocations chômage à partir de l'âge de 61 ans et 8 mois pour une durée (si je ne retrouve pas de travail) de 3 ans, c'est à dire jusqu'à l'âge de 64 ans et 8 mois. Or, ma retraite à taux plein a été calculée à l'âge de 66 ans. Vais-je continuer à toucher les allocations de Pôle Emploi jusqu'à l'âge du taux plein, sachant que que je travaillais depuis plus de 12 ans de façon continue et que je justifie de plus de 100 trimestres d'assurance retraite ? Par ailleurs, la période de carence à Pôle Emploi du fait des indemnités de licenciement versées par mon employeur sont elles prises en compte dans le calcul de la retraite ? Merci de votre réponse. Bien cordialement.

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:56

Bonjour Marine, Pour continuer à percevoir son allocation chômage, l'assuré, qui ne remplit pas les conditions de la retraite à taux plein à 62 ans, doit remplir plusieurs conditions.  Pour en savoir plus sur ces conditions de poursuite d'indemnisation, vous pouvez consulter cette page : https://www.unedic.org/indemnisation/vos-questions-sur-indemnisation-assurance-chomage/japproche-de-la-retraite-que-se-passe-t-il-pour-mes-allocations-chomage  Votre demande ne relevant pas de notre domaine de compétence qui est la retraite, je vous conseille de vous rapprocher de Pôle Emploi, pour vérifier votre situation, en composant le 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous  Le délai de carence qui précède le début de votre indemnisation par Pôle Emploi est pris en compte par le régime général de la Sécurité sociale pour l'attribution de trimestres assimilés, au même titre que le chômage indemnisé. En revanche, le délai de carence ne permet pas d'obtenir des points de retraite complémentaire Agirc-Arrco. Toutefois, ceci peut être compensé par un surplus de points attribués du fait des indemnités perçues lors de la rupture du contrat de travail, qui, selon leur nature, peuvent être soumises à cotisations, en totalité ou en partie. Ne sachant pas quelles seront les sommes perçues au moment de la rupture de votre contrat de travail, je ne suis pas en mesure de vous répondre précisément. Je vous invite donc à consulter le site de l'Urssaf qui détaille tous les éléments de rémunération soumis à cotisations sociales. Pour cela, cliquer ICI Enfin, je vous conseille de prendre contact avec le service Ressources Humaines de votre entreprise. Celui-ci pourra vous indiquer les éléments de rémunération qui ont été retenus pour le calcul de vos cotisations retraite. Bonne journée

 

José 11:57

Bonjour J’aurais 62ans le 22 avril prochain (180 trimestres de cotisés). Je suis actuellement en arrêt de travail depuis le 8 septembre 2018 suite à un accident de voiture qui ne va pas me permettre de reprendre mon travail dans les prochains mois. J’ai l’intention de reprendre mon activité professionnelle jusqu’à 65 ans. Je suis en carrière longue et j’aurais pu prendre ma retraite en avril 2018. Quels sont mes droits si mon employeur me licencie : Droit indemnité chômage ? et pour quelle durée ? Ou obligation de prendre ma retraite des le licenciement c.a.d. pas de salaire entre 4 et 6 mois le temps que ma retraite soit en place ? Merci d’avance pour vos réponses. Cordialement.

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:57

Bonjour José En cas de licenciement, l'inscription à Pôle emploi n'est plus possible dès lors que l'on a atteint l'âge légal de départ à la retraite (62 ans) et le nombre de trimestres requis selon son année de naissance, ce qui semble être votre cas. Dans une telle situation, vous ne pourrez donc pas percevoir les allocations de chômage. Pour ne pas vous retrouver sans ressources, si vous ne retrouvez pas une nouvelle activité professionnelle, je vous conseille de formuler votre demande de retraite dès le début de votre préavis de licenciement. Il est en effet préconisé de demander sa retraite entre 4 et 6 mois avant son point de départ pour laisser le temps nécessaire à l'instruction de votre dossier. Le moment venu, vous pourrez déposer votre demande de retraite dans votre espace sécurisé sur www.agirc-arrco.fr  Dans le cas où vous ne pourriez pas utiliser ce service, vous pouvez adresser un message au réseau d’accueil Cicas à cette adresse : https://www.agirc-arrco.fr/contact/contact-retraite-complementaire  Bonne journée,

 

Maria 11:57

Je suis née en 09/1962,je travaille depuis 10/1981 sans aucune période de chômage dans la même entreprise et j'ai 3 enfants. Je sais que je dois avoir 168 trimestres pour acquérir le taux plein pour ma retraite. Je sais aussi que je peux prétendre à 1 départ anticipé pour carrière longue à 60 ans et 3 mois soit 01/01/2023. Fin 2019 j'avais 156 trimestres. Si je demande 1 rupture conventionnelle vers novembre 2020 quel sera l'impact sur ma date de départ en retraite ? Pourrais- je toujours partir à 60 ans et 3 mois ? Comment seront calculés mes trimestres par Pôle Emploi ? Aurais-je droit à l'ARE et combien de temps ? Pour le calcul du montant de la retraite est ce qu'il est encore calculé sur les 25 meilleures années ? Dès lors que j'ai mes 168 trimestres la retraite complémentaire suivra t'elle ? J'espère avoir donné suffisamment d'informations pour que vous me répondiez avec le plus de précisions possible. D'avance je vous en remercie.

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:57

Bonjour Maria, Pour les personnes nées, comme vous, en 1962, la retraite à taux plein peut être versée : à 67, sans condition de durée d'assurance, à partir de 62 ans, à condition de justifier de 168 trimestres auprès des régimes de retraite de base,  à partir de 60 ans, dans le cadre du dispositif de retraite anticipée pour carrière longue ; il faut pour cela réunir 5 trimestres avant la fin de l'année du 20 ème anniversaire et 168 trimestres dans toute la carrière. Attention, dans ces 168 trimestres "carrière longue", il ne peut être tenu compte de plus de 4 trimestres pour chômage, 4 pour maladie, ... Les trimestres de majoration de durée d'assurance pour les enfants (8 par enfant au maximum) ne sont pas retenus. D'après ce que vous m'indiquez, vous pourriez bénéficier d'un départ anticipé "carrière longue" dès janvier 2023, en l'état actuel de votre situation, c'est-à-dire si vous poursuivez votre activité salariée. Etant donné que seuls 4 trimestres de chômage seront retenus dans toute votre carrière pour un départ anticipé en carrière longue, une rupture conventionnelle dès novembre 2020 remettra en cause votre départ anticipé au 1er janvier 2023. En effet, vous obtiendrez vraisemblablement plus de 4 trimestres de chômage et ne remplirez donc plus la condition de durée d'assurance cotisée attendue au 1er janvier 2023. Si tel est le cas, vous obtiendrez votre retraite à taux plein à 62 ans si vous justifiez de 168 trimestres. A noter que lorsque vous êtes au chômage, vous ne cotisez pas pour la retraite. Des trimestres peuvent être attribués au régime général de la Sécurité sociale, à raison d'un trimestre pour 50 jours de chômage indemnisé (y compris le délai de carence). Cette période n'étant pas cotisée, elle ne sera pas retenue dans le calcul du revenu annuel de vos 25 meilleures années. D'une manière générale, l'indemnisation chômage est limitée dans le temps. Dans votre situation, vous pourriez être indemnisée par Pôle emploi pendant 3 ans puisque vous aurez plus de 55 ans au moment de la rupture de votre contrat de travail. Cela étant, seul Pôle emploi peut vous préciser si vous remplirez les conditions pour bénéficier de l'ARE ainsi que votre durée d'indemnisation. Je vous conseille donc de contacter cet organisme au 3949 (service gratuit + prix d'appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous  Pour vérifier l'âge prévisible de votre départ en retraite à taux plein, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale, par téléphone au 09 71 10 39 60 ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr  (http://www.lassuranceretraite.fr) Concernant la retraite complémentaire, elle est versée à taux plein à la même date que celle du régime général de la Sécurité sociale. Un coefficient de minoration temporaire pourrait toutefois vous être appliqué. Pour de plus amples informations sur ce sujet, je vous invite à consulter le lien suivant en cliquant ICI Enfin, vous pouvez effectuer vous-même des simulations et obtenir une estimation du montant de votre future retraite, tant pour les régimes de base que pour les régimes de retraite complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr  Bonne journée

 

Philippe 11:57

Bonjour Je suis ne le 30 janvier ...quel est le moment de l'année le plus favorable pour partir???? Merci

Fanny, Expert Retraite 11:57

Bonjour, Pour la retraite complémentaire, plus tard vous partez, plus de points vous obtenez. Concernant la retraite de base, une année permet d'obtenir 4 trimestres et est prise en compte dans le calcul de la pension uniquement si elle est complète. Il est donc conseillé, si vous le pouvez, de partir au 31 décembre.

 

Gerard 11:58

je suis parti en retraite bien avant l'age de 65 ans avec un dégrèvement de plus de 37 % de ma complémentaire Agirc Arrco . Ce dégrèvement est il définitif car je l'ai accepté au départ en retraite et prend il fin à l'age de 65 ans comme semble le dire certaines informations . Merci d'avance pour le retour .

Didier, Expert Retraite 11:58

Bonjour Gérard, Malheureusement la minoration de votre retraite complémentaire Agirc-Arrco est définitive. Elle a été calculée au regard de la durée de votre carrière, inférieure à ce qui est requis pour une retraite à taux plein. Bonne journée

 

M. Briard 11:58

Bonjour, Pendant cette période de crise sanitaire, les entreprises ont la possibilité d'effectuer un report du versement des cotisations retraite AGIRC-ARRCO. Des points seront-ils malgré tout attribués pour les salariés? De même, qu'en est-il pour les salariés mis en chômage partiel? des "points chômages" seront ils attribués? Merci par avance de votre retour. Prenez soin de vous, vos proches et vos équipes. Bien à vous

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:58

Bonjour M.Briard, Le report ou l'échelonnement des versements de cotisations de retraite complémentaire Agirc-Arrco est effectivement accordé aux entreprises en difficulté du fait de la crise sanitaire. Ces facilités de paiement n'ont pas de conséquence sur l'inscription des points de retraite aux comptes des salariés, dans la mesure où les cotisations restent dues. Le nombre de points qui sera attribué aux salariés concernés dépendra du montant de la rémunération déclarée par l'employeur. Il en sera de même pour le nombre de trimestres validés par le régime général de la sécurité sociale. Vous trouverez dans ce lien les modalités de versement des cotisations proposées par l'Agirc-Arrco aux entreprises : https://www.agirc-arrco.fr/entreprises/covid-19-dispositions-pour-les-entreprises/ #c2243 Les règles Agirc-Arrco permettent aux salariés mis en activité partielle (appelée aussi chômage partiel) de continuer à acquérir des points, sans avoir à verser des cotisations tant eux-mêmes que leur employeur, comme s'ils avaient poursuivi leur activité. Les points ne sont toutefois attribués qu'à partir de la 61 ème heure de chômage partiel dans l'année. Les salariés dans le cadre de la crise sanitaire Covid 19 verront leur situation traitée selon ces règles générales. Pour en savoir plus sur le dispositif d'activité partielle, je vous invite à cliquer sur le lien internet suivant : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F13898  Bonne journée et prenez également soin de vous, vos proches et vos salariés.

 

Joel P. 11:59

J ai été licencié le 5 mars 2020. Mon préavis contractuel est de 6 mois. Je suis né en 1957 et aurai cotisé 166 trimestres au 30 juin 2020. Mon préavis est payé et non effectué. Je suis donc actuellement sans activité. Puis je demander mon départ en retraite au 1er septembre 2020? Mon indemnité de licenciement me sera versée à la fin de mon préavis. Le montant sera supérieur à 2 PASS. Si je pars au 1 septembre 2020, le montant dépassant le plafond sera t il pris en compte dans le calcul de ma retraite? Merci

Stéphanie, conseiller Agirc-Arrco 11:59

Bonjour Joel, Licencié le 5 mars 2020 avec un préavis payé mais non effectué de 6 mois, votre contrat de travail sera définitivement rompu le 5 septembre suivant. Vous pourrez donc demander votre retraite au 1.10.2020, puisque vous remplissez les conditions du taux plein au 30.06.2020 (62 ans + 166 trimestres requis pour votre génération). Les cotisations de retraite complémentaire sont assises sur les éléments entrant dans l'assiette des cotisations de Sécurité sociale (salaires, primes...), dans la limite de deux tranches : • la tranche 1, limitée à 1 plafond mensuel de la Sécurité sociale (PMSS), comprise entre 1 euro et 3 428 euros par mois pour 2020, • la tranche 2, comprise entre 1 et 8 fois PMSS, soit égale à 7 x PSS au maximum. En 2020, celle-ci est comprise entre 3 428 et 27 424 euros par mois. Le calcul de ces tranches est effectué en considération de la durée de la période d'emploi dans l'année. Ainsi, considérant une rupture de contrat au 30.09.2020, le montant de rémunérations est limité pour la tranche 2 est de 246 816 euros. Bonne journée

 

Lucio 12:02

Le temps de préparation militaire avant la période légale peut elle compter comme excédant au 12 mois ? si oui comment faire pour l'intégrer? 

Didier, Expert Retraite 12:02

Bonjour Lucio, Le service national est pris en compte par l'Agirc-Arrco, uniquement pour la faction qui excède 12 mois de présence sous les drapeaux. Il s'agit bien de la durée du service national actif obligatoire, qui est de 12 mois depuis de nombreuses années. Ceci exclut la préparation militaire ou toute forme de volontariat Bonne journée.

 

benoit_farnault 12:02

Bonjour, J'ai déposé une demande de retraite regime général, Ok pour 1/09/2020. ET une demande ARRCO. Le relevé de carrière ARCCO n'est pas Ok, et je n'arrive pas à déposer une demande de mise à jour du relevé de carrière. Comment puis-je faire?

Fanny, Expert Retraite 12:02

Bonjour Benoit, Dès lors que vous avez déposé une demande de retraite complémentaire, vous n'avez plus la possibilité de demande une mise à jour de votre carrière. Celle-ci sera effectuée lors du calcul déinitif de votre allocation Agirc-Arrco. Pour cela, vous devez indiquer quelle période doit être actualisée et transmettre les justificatifs correspondants lors de la constitution de votre dossier.