Actualités
1610624151

Nous n’avons jamais eu autant besoin de solidarité entre les générations

La crise sanitaire et ses répercussions économiques ont montré combien le système de protection sociale était solide et pouvait constituer un rempart aux difficultés rencontrées par nos concitoyens. Le principe de solidarité est constitutif du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco, créé au lendemain de la seconde guerre mondiale, pour apporter une couverture de retraite et de prévoyance aux salariés du secteur privé - ouvriers, employés, ingénieurs et cadres. 

Selon le principe de répartition, 1,6 million d’entreprises et 23 millions de salariés cotisent auprès du régime Agirc-Arrco pour constituer leurs droits futurs et financer 81 milliards de pensions versées chaque année aux 13 millions de retraités. 

L’Agirc-Arrco solidaire et en soutien des plus fragiles 

Aide à la création du compte personnel sécurisé sur le site internet Agirc-Arrco lors des Rendez-vous de la retraite

Aide à la création du compte personnel sécurisé sur le site internet Agirc-Arrco lors des Rendez-vous de la retraite 2019

Fidèle à son principe fondateur de solidarité, l’Agirc-Arrco s’est mobilisé tout au long de cette crise inédite et d’une ampleur sans précédent pour apporter son soutien auprès de l’ensemble de ses assurés - actifs, entreprises et retraités - en situation de fragilité. Malgré le nombre élevé d’actifs en chômage partiel, qui se chiffre en millions, les partenaires sociaux qui gèrent l’Agirc-Arrco ont décidé de maintenir les dispositions réglementaires existantes, assurant aux salariés l’attribution de droits à la retraite lors des périodes non cotisées, intégralement financés par le régime. Les entreprises confrontées à des difficultés de trésorerie ont pu compter sur des facilités de report de paiement de leurs cotisations. 

Par ailleurs, les partenaires sociaux ont consacré une grande partie de la dotation d’action sociale du régime pour venir en aide dès le début de la crise aux actifs et retraités fragilisés. Plusieurs mesures prises lors du premier confinement ont été prolongées ou reconduites. C’est le cas notamment de l’aide aux courses, des dispositifs facilitant le maintien à domicile des personnes âgées ou l’aide exceptionnelle d’urgence.

Assurer la continuité de services en temps de crise

Des conseillers accueillent les actifs pour des entretiens gratuits pendant les Rendez-vous de la retraite organisés chaque année par l’Agirc-Arrco

Des conseillers accueillent les actifs pour des entretiens gratuits pendant les Rendez-vous de la retraite 2019 organisés chaque année par l’Agirc-Arrco

Le régime de l’Agirc-Arrco est structuré autour d’une fédération qui délègue l’essentiel des services opérationnels et de la relation client – 36 millions d’individus et 1,6 million d’entreprises – aux groupes de protection sociale : AG2R LA MONDIALE, Alliance Pro, APICIL, l’IRCEM, KLESIA et Malakoff Humanis, ainsi que des institutions spécifiques à l’outre-mer (BTPR, CGRR, CRC, IRCOM).

Tout au long de la crise et des périodes de confinement, les 13 000 collaborateurs du régime Agirc-Arrco se sont mis en ordre de bataille pour assurer la continuité des activités à distance. 

Les actifs ont ainsi pu continuer à faire leur demande de retraite et être accompagnés dans leurs démarches par les conseillers du régime. 

Plus de 700 000 demandes de retraite sont gérées par l’Agirc-Arrco chaque année. Le taux de satisfaction global est en hausse. En 2020, les actifs nouvellement retraités attribuaient au service liquidation de l’Agirc-Arrco une note globale de 15,5/20. Dans le cadre d’une démarche d’amélioration continue, l’Agirc-Arrco s’efforce en lien avec les autres régimes de retraite d’accélérer le traitement des dossiers incomplets. 

Dans le contexte actuel, une proportion plus importante d’assurés se tournent vers les outils numériques pour demander leur retraite, consulter leurs droits, simuler leur retraite ou encore échanger avec nos experts. 

L’Agirc-Arrco met à la disposition de tous, gratuitement, sur son site Internet un ensemble de services et d’outils d’aide à la décision, pour certains communs à l’ensemble des régimes. C’est le cas du simulateur retraite ou de la demande de retraite en ligne.  Néanmoins, pour laisser le choix aux actifs proches de la retraite désireux d’un accompagnement, les centres d’information retraite Agirc-Arrco (CICAS) répartis sur l’ensemble du territoire sont restés ouverts, même lors du second confinement, en prenant soin de respecter les mesures de précaution sanitaire et de proposer des échanges téléphoniques à chaque fois que c’était possible. 

Adapter l’offre de services et d’accompagnement aux usages des assurés est une priorité du régime Agirc-Arrco depuis de nombreuses années, pour « aller là où ils sont ». En complément de notre accueil téléphonique et des services en ligne, le réseau de proximité CICAS en régions reçoit sur rendez-vous les assurés pour les accompagner dans leurs démarches.

Enfin, un médiateur a été mis en place pour régler les sujets qui n’auraient pas pu être résolus avec nos services. Cliquez sur ce lien pour déposer un dossier auprès du médiateur Agirc-Arrco.

La solidité financière du régime, un élément de confiance en l’avenir

un assuré est accueilli pour un entretien d’information retraite dans le respect des mesures barrières

Au Cicas de Nantes, un assuré est accueilli pour un entretien d’information retraite dans le respect des mesures barrières

Malgré le contexte de crise et la baisse des cotisations perçues, les finances du régime Agirc-Arrco sont robustes. Elles sont la résultante d’une gestion responsable des partenaires sociaux, depuis plus de 70 ans. Les réserves financières de l’Agirc-Arrco, qui s’élevaient à 65 milliards d’euros fin 2019 ont joué leur rôle d’amortisseur face à la crise. Ces réserves permettent à l’Agirc-Arrco de gérer cette période de crise sans avoir à emprunter un euro. 

Compte tenu de l’importance de ses réserves et de sa mission d’intérêt général, le régime s’assure que ses placements privilégient les investissements socialement responsables. 

L’équilibre du régime repose aussi sur la recherche permanente de l’efficience : un meilleur service, au meilleur coût. Dans ce but, l’Agirc-Arrco s’est engagé dans un vaste plan de réduction des coûts de fonctionnement, représentant un total de 600 millions d’euros d’économies d’ici 2022. 

L’Agirc-Arrco dispose d’une solidité financière qui lui permet d’appréhender l’avenir  avec sérénité et de maintenir la confiance de ses concitoyens. 

En assurant la retraite complémentaire du privé, l’Agirc-Arrco accompagne tous les actifs, les entreprises et les retraités avec la force du paritarisme. 

Nous n’avons jamais eu autant besoin de protection sociale. 

Liens utiles :

Crédits photo : Agirc-Arrco pour les Rendez-vous de la retraite (2019), le Lab Agirc-Arrco, le Centre de prévention bien vieillir de Paris 13  (2019), le Salon des seniors  (2019), le Tchat des Rendez-vous retraite  (2019), Le cicas de Nantes  (2019) et Adobe stock 

Retour