Retraite et impôts

Votre retraite est soumise à l’impôt sur le revenu. Ces déclarations fiscales sont transmises directement par votre caisse de retraite complémentaire. Retrouvez ici plus d’informations sur la déclaration des revenus pendant votre retraite.

Déclaration des revenus de la retraite complémentaire

Comme pour la retraite de base, vos caisses de retraite complémentaire transmettent les montants à déclarer à l’administration fiscale dans le cadre de l'impôt sur le revenu.

Vous recevez ainsi une déclaration de revenus préremplie.

Si vous souhaitez consulter les montants qui ont été déclarés à l'administration fiscale

  • vous pouvez obtenir votre attestation fiscale en accédant à votre espace personnel
  • vous pouvez y accéder en ligne dans l’espace personnel sécurisé du site web de votre caisse de retraite
  • vous pouvez les recevoir par email ou par courrier, sur demande auprès de votre caisse de retraite.

Domicile fiscal en France

Les retraites complémentaires y compris les majorations pour enfants Arrco et Agirc sont soumises à l’impôt sur le revenu.
Votre caisse de retraite est tenue d’informer l’administration fiscale des sommes qu’elle vous a versées dans l’année.
Sont déduits du revenu imposable :

  • La cotisation d’assurance maladie ;
  • La contribution sociale généralisée (CSG) prélevée sur les retraites y compris sur les majorations pour enfants :
    • à hauteur de 5,9 % pour les personnes qui cotisent au taux de 8,3 %,
    • à hauteur de 3,8 % pour celles qui cotisent au taux réduit de 3,8 %.

Domicile fiscal à l’étranger

Votre caisse de retraite opère une retenue à la source sur votre pension, sauf si le pays où vous êtes fiscalement domicilié a passé une convention avec la France.


Le prélèvement à la source s’appliquera aux retraites à compter du 1er janvier 2019

A partir du 1er janvier 2019, les retraites seront soumises au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. L’administration fiscale communiquera directement aux régimes de retraite le taux de prélèvement à appliquer à chaque paiement. 

Ce taux sera communiqué aux retraités à l'issue de leur déclaration d’impôt en ligne. Il figurera aussi sur leur avis d’impôt. 

Pour les retraités non imposables, rien ne change : aucun prélèvement ne sera effectué.