Lors de votre navigation sur les sites Internet de l’Agirc-Arrco des Cookies seront installés sur votre ordinateur.
En aucun cas ces données ne seront exploitées pour un usage commercial.
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez nos conditions d’utilisation des cookies.

Vous êtes ici : Accueil > Particuliers > Être à la retraite > Cumul emploi-retraite

Cumul emploi-retraite

Principe

Une fois à la retraite, un retraité peut reprendre une activité professionnelle, en France ou à l’étranger.

Dans le cas d’une reprise d’une activité salariée, le salaire pourra dans certains cas se cumuler avec la retraite.

Aucun délai n’est prévu pour reprendre une activité professionnelle, salariée ou non.

Pour mieux comprendre le cumul emploi-retraite, visualisez le film "Peut-on être retraité et reprendre une activité ?"

Pour en savoir plus sur la retraite complémentaire Agirc et Arrco, retrouvez nos films dans la rubrique "La retraite complémentaire en images"

Démarches

Activité non salariée

Pour une reprise d’activité non salariée, les retraités n’ont aucune démarche à faire auprès des caisses Arrco ou Agirc.

Activité salariée

Pour une reprise d’activité salariée, les retraités doivent prévenir leur caisse de retraite complémentaire au préalable. La caisse leur indiquera les conséquences de la reprise d’activité salariée sur le versement de la retraite.

Conséquences sur la retraite

Activité non salariée

Aucune conséquence. La poursuite ou la reprise d’une activité non salariée est sans incidence sur le versement de la retraite complémentaire.

Activité salariée

Dans le cas d'une activité salariée, si vous avez obtenu toutes vos retraites personnelles obligatoires (y compris la retraite tranche C), en France et à l'étranger, vous pouvez cumuler votre (vos) retraite(s) complémentaire(s) et votre salaire, sans limite de ressources :

• si vous avez atteint l'âge de la retraite (entre 65 et 67 ans en fonction de votre date de naissance),
• ou si vous avez entre 60 et 62 ans au moins et la durée d'assurance pour obtenir une pension à taux plein de la Sécurité sociale ou de la Mutualité sociale agricole.

 Si vous ne remplissez pas ces conditions, le cumul est possible à condition que la somme de vos revenus (retraites personnelles obligatoires + salaire de reprise d'activité) ne dépasse pas :

• soit un montant égal à 160 % du SMIC,
• soit le dernier salaire normal d'activité revalorisé,
• soit le salaire moyen de vos dix dernières années d'activité.
 
A défaut, votre (vos) retraite(s) complémentaire(s) sera (seront) suspendue(s).

Dans tous les cas, avant de reprendre une activité salariée, prenez contact avec votre caisse de retraiteAnnuaire des caisses de retraite.