Points de retraite et événements de la carrière

Vos points de retraite, que deviennent-ils si vous changez d’employeur ? Si vous partez travailler à l’étranger ? Ou si vous êtes au chômage ? Durant ces événements liés à votre carrière professionnelle, vous continuez à cumuler des points de retraite. Découvrez les conditions.

Changement d’employeur

Un changement d’employeur peut entraîner un changement de caisse de retraite au sein du régime Arrco ou Agirc.

Les points de retraite acquis chez le nouvel employeur se cumuleront avec ceux que vous avez obtenus antérieurement.

D’une caisse à l’autre

Depuis de nombreuses années, les caisses de retraite Arrco et Agirc se regroupent pour optimiser leur gestion. Certaines d’entre elles peuvent à cette occasion changer de nom. Pas de crainte, la caisse de retraite continue à assurer les mêmes missions : encaisser les cotisations, calculer les points de retraite et verser les retraites.
Annuaire des caisses de retraite
Pour connaître sa caisse de retraite

Points de retraite et travail à l’étranger

Une expatriation peut entraîner un changement de caisse de retraite ou une interruption du versement des cotisations dans une caisse de retraite en France.

Quelle que soit votre situation, les droits que vous avez déjà acquis précédemment sont conservés sur votre compte de points retraite.

Si vous travaillez pendant une période plus ou moins longue dans un pays étranger, en fonction de votre situation, expatriation ou détachement, vous continuerez ou non à acquérir des points de retraite.

En savoir plus sur le calcul des points de retraite des salariés à l’étranger.

Chômage et points de retraite

Les régimes de retraite Arrco et Agirc accordent des droits à la retraite pour les périodes indemnisées de chômage, si les deux conditions suivantes sont réunies :
- la période de chômage doit être indemnisée au titre d’un emploi exercé dans une entreprise du secteur privé, elle peut suivre ou reprendre après une période d'incapacité de travail indemnisée par la Sécurité sociale.
- vous devez être indemnisé par Pôle Emploi et bénéficier d'une des allocations suivantes* :

  • Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE)
  • Allocation de sécurisation professionnelle (ASP)
  • Allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • Allocation spécifique du fonds national de l’emploi (ASFNE)
  • Indemnisation au titre des congés de conversion visés à l’article R.5111-2 4 du Code du travail

*Seules les allocations attribuées à la date de rédaction de cette page sont récapitulées.

LES COTISATIONS RETRAITE SUR LES ALLOCATIONS CHÔMAGE

Des cotisations de retraite complémentaire sont prélevées sur les allocations d’aide au retour à l’emploi (ARE, ou ASP). Elles correspondent à 3% du salaire journalier de référence.

Justificatifs à transmettre à votre caisse de retraite

Pôle emploi transmet à la caisse de retraite complémentaire toutes les informations permettant de calculer vos points de retraite.
Pôle emploi vous remet une attestation récapitulant les périodes que doit prendre en compte la caisse de retraite.
Conservez ce document et vérifiez que la mention "transmis à la caisse de retraite" y figure. 

Si la mention "transmis à la caisse de retraite" n’apparaît pas sur l’attestation, transmettez une copie de l’attestation à votre caisse de retraite. 

En cas d’activité partielle, n’oubliez pas de transmettre votre attestation à votre caisse.


Modalités d'attribution des points retraite en cas de chômage

Les points de retraite sont attribués pour chaque jour indemnisé par le Pôle emploi.
Seules les périodes de chômage indemnisées sont prises en compte sans condition de durée jusqu’à l’âge de 65/67 ans.
Les périodes de carence et de différé d’indemnisations ne permettent donc pas l’acquisition de points de retraite complémentaire.

Calcul des points en cas de chômage

Nombre de points = Assiette de cotisation fictive x Taux de calcul des points / Prix d'achat du point

Assiette de cotisation fictive

Votre caisse de retraite utilise le salaire journalier de référence, notifié par le Pôle emploi, comme assiette de cotisation fictive.
Cette assiette fictive est découpée en tranches de la même façon que celle retenue pour les salariés en activité.
Le salaire journalier de référence détermine le montant de l’indemnisation chômage. Il correspond en principe au salaire des douze derniers mois de travail, divisé par 365 jours.
En savoir plus sur les tranches Arrco et Agirc de l’assiette des cotisations.

Taux d'acquisition des points

Pour les bénéficiaires des allocations du régime d’assurance chômage, le taux d’acquisition des points retraite Arrco est de 6,20 % sur la tranche 1 des salaires et de 16,20 % sur la tranche 2. Le taux d’acquisition des points retraite Agirc est de 16,44 % sur la tranche B des salaires.

Pour les bénéficiaires des allocations du régime de solidarité, le taux d’acquisition des points Arrco est de 4 % sur la tranche 1 des salaires et la tranche 2. Le taux Agirc est de 8 % (indemnisation au titre d’une entreprise créée avant 1981) ou 12 % sur la tranche B des salaires (indemnisation au titre d’une entreprise créée après 1980). 

Pour les personnes en préretraite progressive ou en congés de conversion, les points sont calculés sur un salaire reconstitué. C'est le salaire qui aurait été perçu si le salarié avait continué à travailler dans des conditions identiques. Le taux de cotisation Arrco est de 4 %. le taux de cotisation Agirc est de 8 % (indemnisation au titre d’une entreprise créée avant 1981) ou 12 % (indemnisation au titre d’une entreprise créée après 1980). Un accord d’entreprise peut prévoir des taux plus élevés afin que les intéressés obtiennent un nombre de points équivalents à celui qu’ils auraient obtenu s’ils avaient continué à travailler.

En savoir plus sur les tranches Arrco et Agirc de l'assiette des cotisations.

Prix d'achat du point

Valeurs annuelles du prix d'achat au 1er janvier 2018 (salaires de référence)
ArrcoAgirc
16,7226 €5,8166 €

En 2018 comme en 2017 et 2016, les prix d’achat du point Arrco et du point Agirc ont progressé en fonction de l’évolution du salaire moyen des cotisants salaires majorée de 2 %.


Cas du chômage partiel

Si vous êtes en activité partielle, vous pouvez également obtenir des points de retraite si les deux conditions suivantes sont réunies :
- être indemnisé par votre employeur ;
- la durée "chômée" doit être d’au moins 60 heures dans l'année civile.

PRATIQUE : Calculette de conversion en points Agirc-Arrco.

A partir du 1er janvier 2019, chaque salarié sera titulaire d’un seul compte de points. 

Tous les points du nouveau régime auront la même valeur. Les points déjà acquis seront convertis en points régime Agirc-Arrco. Testez la calculette de conversion, qui vous permet de convertir vos points Arrco et Agirc en points Agirc-Arrco.

Demande de correction de carrière en ligne

Le site internet www.info-retraite.fr met à votre disposition le service de "demande de correction de carrière". Ce service permet aux internautes, dans l'année de leurs 55 ans, de faire une demande de correction de carrière interrégimes. Vous pourrez ainsi demander, en ligne, à ce que votre carrière soit corrigée, quelque soit le régime concerné et suivre en ligne l'avancement de cette demande.